Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Nous avons testé pour vous la meilleure galette des rois d’Ile-de-France 2023: verdict!
information fournie par Le Particulier pour Conso16/01/2023 à 11:00
Temps de lecture: 3 min

Cette année, les vainqueurs de la meilleure galette des rois d’Ile-de-France ne viennent pas d’une boulangerie parisienne, mais d’un artisan du Val-de-Marne. ( crédit photo : Capture d’écran Instagram )

Cette année, les vainqueurs de la meilleure galette des rois d’Ile-de-France ne viennent pas d’une boulangerie parisienne, mais d’un artisan du Val-de-Marne. ( crédit photo : Capture d’écran Instagram )

Cette année, les vainqueurs de la meilleure galette des rois d’Ile-de-France ne viennent pas d’une boulangerie parisienne, mais d’un artisan du Val-de-Marne. Une fierté pour l’équipe qui participait pour la première fois au concours. Mais est-elle vraiment si exceptionnelle? Voici notre avis.

12.000 galettes prévues pour la période

Une première participation au concours… qui a donné lieu à une première victoire. Le chef boulanger-pâtissier Akim Bouhadda et son équipe ont remporté le prix de “la meilleure galette Grand Paris 2023” face à 127 participants lors de la 35e édition du concours.

Nous nous sommes rendus dans leur boulangerie “Maison Marquise”, située à Chevilly-Larue, dans le Val-de-Marne. Cette dernière croule sous les commandes depuis l’annonce de leur victoire. Ils ont prévu de préparer 12.000 galettes (au minimum) sur la période (du 1er janvier 2023 à début février).

Certains jours, les clients sont forcés de s’armer de patience, voire de revenir le lendemain pour goûter la fameuse galette gagnante, victime de son succès chaque jour de la semaine.

Les secrets de cette galette d’exception qui demande 6 jours de préparation

Et si autant de monde se rend sur place, c’est bien sûr grâce au concours et à la médiatisation autour de la galette, mais pas seulement. Cette boulangerie propose un large choix de viennoiseries et pâtisseries et n’embauche pas moins de 30 salariés.

Rien qu’en cuisine, ils sont 5 à préparer les galettes chaque jour et travaillent à la chaîne, chacun avec un objectif précis. Denis s’occupe de la garniture et du placement de la fève, Marco fait en sorte que chaque galette soit taillée à deux reprises pour une finition parfaite et Mickaël se concentre sur le dessin une fois que David l’a badigeonnée de jaune d’œuf.

Mais quel est le secret de cette galette qui a bluffé le jury du Syndicat des boulangers-pâtissiers du Grand Paris? “À nous cinq, on a 120 ans d’expérience et de savoir-faire”, répond Akim, en parcourant du regard la cuisine où son équipe s’active.

Et si les pâtissiers ne perdent pas de temps, c’est parce que la confection de la galette de Maison Marquise est loin d’être rapide: “On la démarre le dimanche pour la pétrir afin qu’elle soit prête le vendredi suivant, donc six jours de préparation. On pourrait diviser ce temps par trois, mais le résultat ne serait pas optimal.”

Et sa manière de la préparer reste la même depuis bientôt vingt ans. Le père de famille de 35 ans recopie à la lettre la recette qu’il a apprise à l’adolescence, pendant son apprentissage. “Il n’y a rien de mieux qu’un feuilletage lent et long”, confie Akim. Et pour ce qui est de la garniture, pas de frangipane cette année. “L’une des règles du concours c’était d’avoir des galettes à la crème d’amande, donc on s’est adapté. Et comme on veut reproduire à l’identique la fameuse galette gagnante, ce sera sans frangipane.”

Notre avis sur cette galette des rois: goûteuse, ferme et généreuse

La promesse est tenue, la galette gagnante du concours 2023 mérite sa distinction. Visuellement, la galette rayonne et nous fait saliver dès sa sortie du four. Et son dessin — fait avec minutie à la surface — la différencie des autres. Le feuilletage ne s’effrite pas en main, la pâte ne gonfle pas à la cuisson pour faire illusion et chaque part se tient bien comme un gâteau, comme on nous l’avait promis.

Seul bémol pour celles et ceux qui raffolent de la frangipane (c’est-à-dire un mélange de crème d’amande et de crème pâtissière), le goût est légèrement différent ici. La recette imposée à la crème d’amande fait ressortir un goût un peu plus prononcé en bouche et moins sucré. Toutefois, elle rassasie peut-être plus vite qu’une galette à la frangipane.

Adresse: Maison Marquise, 29, rue Henri-Crette, à Chevilly-Larue (94)

Prix: 3,80 euros (part), 19,60 euros (4 personnes), 29,40 euros (6 personnes), 39,20 euros (8 personnes)

À lire aussi:

Nous avons testé pour vous la bûche de Noël de Philippe Conticini

Galette des rois en boulangerie: comment éviter un goût amer cette année?

Où trouver les meilleures bûches familiales à Paris entre 9,99 et 145 euros?