Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Gare aux fausses « glaces artisanales » cet été : les astuces pour identifier un bon produit
information fournie par Boursorama avec Newsgene 08/07/2024 à 15:48
Temps de lecture: 2 min

Il n'est pas toujours facile de trouver de véritables glaces artisanales dans le commerce. (illustration) (Pixabay)

Il n'est pas toujours facile de trouver de véritables glaces artisanales dans le commerce. (illustration) (Pixabay)

Les mentions « glaces artisanales » ne garantissent pas toujours une qualité supérieure, car elles peuvent inclure des produits fabriqués à partir de bases toutes prêtes et contenant peu de fruits. Pour reconnaître une véritable glace artisanale, voici quelques conseils.

Vacances d’été rime souvent avec crèmes glacées pour de nombreux Français. Mais entre les mentions « glaces artisanales », « glaces maison » ou « artisan glacier », difficile pour le consommateur de s’y retrouver et de vérifier la qualité des produits. Dans un reportage diffusé dans le journal du 13 heures de France 2 , un journaliste a demandé à plusieurs commerçants étaient fabriqués leurs glaces. Force est de constater que la plupart bottent en touche. Et pour cause, le terme « artisanal » n'impose aucune exigence stricte.

Un terme générique

Jérôme Cellier, artisan glacier, assure à nos confrères : « Artisan glacier, c’est un terme générique. Pour fabriquer la glace, il faut normalement avoir son CAP. Mais on peut être artisan et l’acheter à quelqu’un d’autre qui la fabrique pour vous. »

Pour obtenir la mention artisan glacier, il suffit donc d’avoir le titre d’artisan et que l'entreprise soit enregistrée auprès de la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA). Il souligne que ses glaces contiennent au moins 50 % de fruits, un tiers de sucre et un peu d'eau, tandis que d'autres utilisent des « prémix » avec seulement 10 % de fruits.

Des astuces pour s'y retrouver

En effet, certaines entreprises proposent des bases toutes prêtes composées de poudre de lait, d'émulsifiants et de matières grasses végétales, détaille BFMTV . Ces préparations sont trois fois moins coûteuses que les véritables sorbets aux fruits, mais peuvent quand même être vendues sous l'étiquette « glace maison », comme le confirme Bruno Aim, président de la confédération des glaciers de France. « [Le commerçant] a le droit de faire ça en cinq minutes et marquer glace maison, il n’y a aucun problème » , assure-t-il.

Pour reconnaître une vraie glace, quelques indices peuvent aider. Méfiez-vous des parfums trop artificiels et des glaces aux coloris trop « flashy ». Les produits bien bombés qui ne fondent pas rapidement sont souvent signe de l'utilisation de prémix. La Confédération nationale des glaciers de France a lancé une « charte qualité » et un logo « Glaces et sorbets de tradition française » pour guider les consommateurs, note également BFMTV . En attendant, vous pouvez toujours interroger le commerçant sur sa recette.