Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Australie: êtes-vous prêt pour les vols sans escale?
information fournie par Le Particulier pour Conso05/07/2022 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

La compagnie Qantas va s’équiper d’une nouvelle version d’Airbus pour proposer des vols sans escale. crédit photo : Getty Images

La compagnie Qantas va s’équiper d’une nouvelle version d’Airbus pour proposer des vols sans escale. crédit photo : Getty Images

La compagnie Qantas finalise les derniers tests visant à lancer les premiers trajets Sydney-Londres sans escale. Une prouesse technique que la compagnie aérienne prépare avec l'aide de scientifiques et de 40 salariés volontaires pour se prêter à cette expérience inédite. Digne d'un programme spatial, cette étude vise à mesurer les effets de ce vol long sans escale sur le sommeil, l'horloge biologique et le bien-être des passagers.

Bientôt un record mondial

La compagnie Qantas va s'équiper d'une nouvelle version d'Airbus pour proposer des vols sans escale. Crédit photo : Adobe Stock

La compagnie Qantas va s'équiper d'une nouvelle version d'Airbus pour proposer des vols sans escale. Crédit photo : Adobe Stock

Des trajets Sydney-Londres en 19 heures et 20 minutes sans escale dès 2025. C'est la promesse de la compagnie australienne Qantas avec son nouveau très long-courrier de chez Airbus, le A350-1000. Le gain de temps est estimé à au moins 4 heures, sans tenir compte de l'escale souvent très longue.

12 avions ont déjà été commandés à la compagnie européenne dans le cadre du projet Sunrise. D'autres destinations comme Sydney-New York pourraient également voir le jour dans la foulée.

L'A350-1000 est équipé d'un réservoir supplémentaire de fuselage de 20.000 litres, ce qui porte son autonomie à 18.000 kilomètres. Il devrait consommer 25% de carburant de moins par rapport aux générations précédentes. Avec cette machine d'exception, Qantas espère bien battre le record du plus long vol commercial détenu depuis le 15 mai 2020 par… la compagnie French Bee pour un vol Papeete-Paris sans escale, soit 16.129 kilomètres parcourus en 16 heures et 45 minutes avec un Airbus A350-900.

238 passagers et pas un de plus

La compagnie Qantas va s'équiper d'une nouvelle version d'Airbus pour proposer des vols sans escale. Crédit photo : Adobe Stock

La compagnie Qantas va s'équiper d'une nouvelle version d'Airbus pour proposer des vols sans escale. Crédit photo : Adobe Stock

Ces futurs long-courriers permettront de faire un demi-tour du monde en moins d'une journée. Ils pourront accueillir jusqu'à 238 passagers. Les six passagers de la première classe disposeront d'un lit, d'un fauteuil inclinable et d'une penderie. 52 fauteuils-lits seront prévus pour la classe affaires ainsi que 40 places en premium et 140 en économie. Pour cette dernière, les sièges seront écartés de 84 cm contre 79 cm habituellement. De vastes zones de détente ont également été aménagées. Le patron de la compagnie australienne assure que tout sera fait pour éviter le “syndrome de la classe économique”.

Des tests à répétition

La compagnie Qantas va s'équiper d'une nouvelle version d'Airbus pour proposer des vols sans escale. Crédit photo : Adobe Stock

La compagnie Qantas va s'équiper d'une nouvelle version d'Airbus pour proposer des vols sans escale. Crédit photo : Adobe Stock

La question de la santé des passagers et du personnel de bord préoccupe l'équipe dirigeante de Qantas. Des vols expérimentaux qui relient régulièrement Perth-Londres (14.498 kilomètres en 17 heures) sont en cours. L'Australian and International Pilots Association demande à la compagnie une étude scientifique à long terme pour s'assurer que les pilotes disposent d'un temps de repos suffisant. Ces derniers devraient être équipés pour les vols tests d'un enregistreur électroencéphalogramme pour analyser les rythmes de leurs ondes cérébrales.

Un autre test est en cours sur l'équipage d'un B787-9 sans passager. Ce dernier rallie l'Australie et New York ou Londres. Durée du test? 3 mois. Là encore, chaque passager est équipé de dispositifs médicaux et participe à des expériences scientifiques à différents moments des 19 heures de vol. Les résultats sont analysés par les experts médicaux du centre Charles-Perkins pour le sommeil, l'alimentation, les mouvements physiques et les effets de l'éclairage et des divertissements sur leur santé. Les chercheurs de l'université de Monash se concentreront sur ce qui se passe après le vol, notamment sur le taux de mélanine des voyageurs.

Le trafic aérien dans la tourmente faute de personnel pour cet été

Ce sont les conséquences indirectes de la pandémie. Alors que le trafic aérien reprend de plus belle, les vacanciers pourraient connaître quelques soucis cet été s'ils prennent l'avion. EasyJet a réduit sa capacité de transport cette année, faute de personnel. Chez Ryanair , autre compagnie low cost, la grève amorcée le week-end du 25 juin 2022 pourrait bien se poursuivre tout l'été. En cause? Le manque de personnel, toujours. En effet, les conditions de travail offertes par les compagnies les moins chères sont peu attractives, sans compter le manque de visibilité sur le plan sanitaire en début d'année 2022. Toutes compagnies confondues, il manquerait près de 15% du personnel habituel, faute de recrutement. Les voyageurs risquent de devoir patienter avant de décoller pour leur destination de rêve.

À lire aussi:

Etats-Unis: 5 villes à découvrir pour changer de New-York

Idée week-end: partez hors saison sur le bassin d'Arcachon

Avec l'Instax mini, les carnets de voyages reviennent au goût du jour