Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Philippe Conticini, le poids lourd de la pâtisserie française
Le Particulier pour BoursoraMag21/07/2020 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

Philippe Conticini, le poids lourd de la pâtisserie française (Crédits photo : Shutterstock)

Philippe Conticini, le poids lourd de la pâtisserie française (Crédits photo : Shutterstock)

En près de 40 ans de carrière, Philippe Conticini a su dynamiter le monde de la pâtisserie par son imagination et son instinct. Partisan d'une cuisine émotionnelle, il s'est illustré dans les établissements les plus renommés du monde à travers la réinvention de classiques de la pâtisserie et d'expérimentations diverses, faisant de lui l'un des génies de la cuisine française.

Le roi de l'innovation

« Je ne cherche pas l'originalité avant tout. Ce que je veux, c'est que chacun de mes gâteaux reflète parfaitement ce que je suis, ma sensibilité et ma personnalité. » Simple. Clair. Et touchant. Au détour de cette confidence livrée au journal L'Express en 2017, le chef Philippe Conticini résume la personnalité d'un génie de la pâtisserie qui malgré les récompenses et autres distinctions est loin d'avoir pris la grosse tête.

Pourtant, le chef marque à plusieurs reprises l'histoire de son art. Inventeur en 1994 de la verrine, il est le précurseur en 2004 de la cuisine gastronomique à l'aide de produits de la grande consommation et réinvente, 5 ans plus tard, la tarte tatin, le Paris-Brest et le Saint-honoré. Le concept du bar à choux en 2010 ? C'est lui. La transposition des techniques de cuisine du salé vers le sucré ? C'est encore lui. Par ces innovations multiples, le maître Conticini met la pâtisserie au rang d'art.

Le meilleur pâtissier de France

Mais comment devient-on la rock star du mille-feuilles ? En baignant dedans depuis tout petit peut-être. Car Philippe Conticini est l'enfant de restaurateurs déjà étoilés pour leur table de Villemomble. Leur spécialité ? La noisette de cochon aux pruneaux. La cuisine apparaît alors comme une évidence pour le futur chef, même si l'enfance est une épreuve. Le père de Philippe est un homme violent et le gamin noie son désarroi dans la nourriture, de manière frénétique.

Cela ne l'empêche pas d'obtenir un CPA pâtisserie, glacerie et chocolat et, dès 1983 sa carrière peut enfin commencer. Première étape : le Gray D'Albion de Jacques Chibois qu'il quitte 2 ans plus tard. En mai 1986, il ouvre la Table d'Anvers en qualité de copropriétaire et de chef pâtissier. C'est là que certaines de ses créations mémorables vont s'élaborer. Il obtient dès 1991 le titre de meilleur pâtissier de l'année par le magazine Gault et Millau.

Philippe Conticini, star internationale

Puis vient le temps de se faire connaître en dehors de l'Hexagone. En 1999, il rejoint la Maison Petrossian en qualité de conseiller culinaire. Il exporte alors le savoir-faire français à New York et crée un nouveau concept café-boutique à New-York sur la 7e Avenue. Celui-ci lui vaut la une de la section « Dining Out » du New-York Times. Il reprend sa collaboration avec les pâtisseries Peltier, à Paris puis en 2002 à Tokyo.

En 2003, il devient l'entraineur de l'équipe de France pour la coupe du monde de pâtisserie à Lyon... Qu'il remporte avec les Bleus, bien évidemment. De 1999 à 2014, Philippe Conticini vient mettre son grain de sucre dans les grands établissements portugais, chypriotes, britanniques ou encore chinois, tout en multipliant les ouvrages de cuisine.

La décennie de rêve

Les années 2010 seront celles de la consécration. Pas uniquement parce qu'il se voit nommé en 2014 chevalier de l'Ordre national du mérite et en 2015 chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. Mais plutôt pour le lancement de sa propre société de traiteur haut de gamme, Exception Gourmande en 2008, ou encore pour son passage pendant 5 ans, de 2009 à 2014 à la Pâtisserie des Rêves.

En 2019, il se lance et ouvre deux nouvelles pâtisseries à son nom, nommées Gâteaux d'émotion dans le 7eme et le 16eme arrondissement de Paris. Dans le même temps, les Français découvrent le chef qui intervient dans les éditions 2012, 2013, 2014, 2015 et 2017 de l'émission Le Meilleur Pâtissier puis dans l'émission Le Meilleur Pâtissier : les professionnels. En plus de 30 ans de carrière, le chef cuistot a démocratisé la grande gastronomie sans lui faire perdre ses lettres de noblesse. A quand la prochaine invention du roi du gâteau ?

A lire aussi : 5 jeunes chefs au firmament

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer