Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Jardinage, on s'y met en famille !
information fournie par Partenaire07/09/2021 à 12:00
Temps de lecture: 3 min

Jardinage en famille

Jardinage en famille

Pour passer un bon moment en famille tout en profitant des bienfaits de l'extérieur, pas besoin de se creuser la tête. Il suffit d'un petit lopin de terre, de quelques outils, de semences et d'un arrosoir. Si le jardinage est une excellente source d'apprentissage, il s'agit également d'une activité hautement divertissante, facile à mettre en place, à condition de bien s'y prendre.

Ce que le jardinage a à apporter

En plus d'un grand bol d'air frais pour vous et votre enfant, le jardinage est l'occasion de renouer avec la terre et d'observer les merveilles de la nature. C'est aussi un condensé de vertus éducatives : comprendre d'où viennent les aliments que l'on a à table – non, les tomates ne poussent pas sur les arbres –, l'importance du soleil, de l'arrosage et du cycle des saisons…, un apprentissage bien plus probant que celui qu'on peut trouver dans les livres ou à la télévision puisqu'il est non seulement théorique, mais aussi pratique. 

Jardiner représente également un éveil des sens, des sens parfois en berne lorsqu'on évolue dans une zone urbaine, où la vue, l'odorat, le toucher et le goût sont mis à contribution. Un enfant réticent à l'idée de consommer des fruits et des légumes peut radicalement changer d'avis s'il les voit pousser et surtout s'il les fait pousser ! Il développera aussi une vision plus saine vis-à-vis des aliments et saura que ce n'est pas parce qu'une tomate est grosse et brillante qu'elle est forcément bonne – et cultivée dans des conditions naturelles. 

Bien plus qu'une découverte de la nature, le jardinage permet de cultiver la patience, la capacité de concentration et d'apprendre simplement à profiter du moment présent. Aujourd'hui adultes et enfants ont du mal à déconnecter et à prendre du plaisir en faisant des choses simples. Le travail de la terre en plus d'être utile et instructif procure une sensation de bien-être et favorise la bonne fatigue !

Quelques précautions à prendre

Pour que l'activité se déroule dans les meilleures conditions et que tout le monde prenne plaisir à jardiner, quelques précautions s'imposent. Déjà, pensez à la sécurité de votre enfant. Débarrassez le jardin de tous les outils qui pourraient être dangereux et rangez-les dans un endroit hors de sa portée. Pensez aussi à tailler les branches pointues et tout ce qui pourrait le blesser. Proposez-lui des gants pour protéger ses mains et faites-lui mettre de vieux vêtements assez couvrants et des bottes en chouchou pour éviter les égratignures.  
 
Ensuite, il ne faut pas faire du jardinage une corvée. Tous les enfants ne sont pas très à l'aise lorsqu'il s'agit de manipuler la terre. Les vers et autres petites bestioles peuvent en rebuter plus d'un. S'il n'aime pas, inutile d'insister. Peut-être préfère-t-il simplement s'occuper de l'arrosage des plantes ou de la récolte. Enfin, laissez-leur de l'autonomie. Un enfant n'a peut-être pas encore autant la main verte que vous, mais c'est en se trompant, en refaisant les gestes qu'il pourra acquérir de l'autonomie. Encouragez-le, motivez-le et responsabilisez-le. Il sera très content d'avoir de la reconnaissance et de se sentir « comme un grand ».
 
En tout cas, gardez à l'esprit qu'une telle activité doit rester un moment de partage. S'il veut rester en retrait et vous observer faire, profitez-en pour lui apprendre le maximum de choses sur les différentes tâches. Certains enfants ayant besoin d'un peu de théorie avant de passer à la pratique. Ne vous éternisez pas non plus dans le jardin. Il vaut mieux faire des séances plus courtes, mais plus souvent, la patience étant une compétence qui s'acquiert au fil des ans.

Jardinage en famille : on se lance dans quoi ?

Un jardin est par définition un immense terrain de jeu et les idées ne manquent pas pour profiter amplement de cette activité. En automne, vous pouvez mettre à contribution votre enfant pour qu'il ramasse les feuilles mortes. Les plus belles peuvent être conservées pour constituer un herbier, une occasion en or pour étendre sa capacité à reconnaître les feuilles d'arbre, mais aussi cultiver son esprit créatif.
 
Vous pouvez également organiser un atelier plantation. Creuser des trous, y mettre les graines, arroser la terre, récolter les fruits, les légumes ou les herbes aromatiques tout en nettoyant le jardin des mauvaises pousses est un programme complet où chacun trouvera sa place. De plus, les enfants sont très curieux d'observer la croissance de ce qu'ils ont semé et sont généralement très fiers du résultat ! À titre d'exemple, il est très facile de faire pousser un radis. S'il est suffisamment arrosé, il faut compter seulement 18 jours entre le semis et la récolte. 

Les plus grands peuvent également expérimenter la plantation de tomates, de salades ou de carottes. Bien que la pousse soit un peu plus longue, il est toujours impressionnant d'en suivre l'évolution et surtout de retrouver le fruit de son dur labeur, dans son assiette. Si vous vivez dans une région ensoleillée, pensez également aux graines de tournesol qui en 1 ou 2 mois font de magnifiques et grandes fleurs.