Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Friluftsliv: la recette norvégienne du bonheur?
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag15/04/2022 à 10:30
Temps de lecture: 3 min

Le friluftsliv désigne le lien étroit que les Norvégiens entretiennent avec la nature. crédit photo : Getty Images

Le friluftsliv désigne le lien étroit que les Norvégiens entretiennent avec la nature. crédit photo : Getty Images

Les Scandinaves figurent toujours parmi les pays les plus heureux au monde. Dans le rapport sur le bonheur mondial publié par l'ONU en 2020, la Norvège se classe à la cinquième place. Bergen et Oslo se situent dans le top 10 des villes les plus heureuses. Cet épanouissement s'explique en partie par le lien étroit que les Norvégiens entretiennent avec la nature, désigné par le terme “friluftsliv”.

Le friluftsliv, une philosophie de vie venue du froid

Friluftsliv : la “vie au grand air”

Friluftsliv : la “vie au grand air”

Le friluftsliv peut être traduit par “vie au grand air”. Cette philosophie de vie fait intrinsèquement partie de la culture norvégienne. L'expression aurait été inventée par le dramaturge Henrik Ibsen. En 1859, il décrit dans son poème Sur les hauteurs la connexion d'un homme avec la nature et les éléments qui l'entourent: le vent, la lande, la montagne, la rivière. Cette communion lui apporte un profond sentiment de bonheur et de liberté. Ibsen utilise le terme de “friluftsliv” pour désigner la valeur du temps passé à l'écart du monde, et ses effets sur le bien-être spirituel comme physique.

Un droit à la nature inscrit dans la loi

Le droit à la nature

Le droit à la nature

Le friluftsliv fait partie de l'identité nationale norvégienne. L'idée de passer du temps dans la nature à des fins purement récréatives est très ancienne et perdure malgré l'évolution des modes de vie. “Aujourd'hui, neuf Norvégiens sur dix sont sensibles au friluftsliv”, affirme Bente Lier, secrétaire générale de Norsk Friluftsliv, une organisation-cadre regroupant 18 associations norvégiennes.

Le concept de droit à la nature est même protégé par la loi en Norvège. Il permet de se promener, cueillir des fleurs, des baies ou des champignons, voire de camper sur un terrain privé, à condition de se tenir à plus de 150 mètres des bâtiments habités et de ne rien laisser derrière soi.

Le friluftsliv, 365 jours par an

Un premier rendez-vous en randonnée

Un premier rendez-vous en randonnée

Le friluftsliv se reflète dans tous les aspects de la vie. Ainsi, il existe de nombreuses garderies et écoles maternelles en plein air, où les enfants passent 80% de leur temps dehors. Les Norvégiens apprécient d'avoir un partenaire qui bouge, et les premiers rendez-vous en mode randonnée ou vélo sont courants. On trouve des lieux subventionnés par l'État où l'on peut emprunter du matériel de plein air, comme on emprunte des livres à la bibliothèque. Le friluftsliv est enseigné dans les écoles primaires et à l' université .

Invoquer le mauvais temps pour rester à l'intérieur n'est pas recevable pour les Norvégiens, dont l'un des dictons préférés est “Il n'y a pas de mauvais temps, juste de mauvais vêtements”. Kari Leibowitz, psychologue à l'université de Stanford, explique que les Norvégiens sont dotés de ce qu'elle nomme “une humeur hivernale positive”. Ils voient les avantages de chaque saison et composent avec les contrastes de la météo tout au long de l'année.

De nombreux bienfaits sur le bien-être physique et psychique

Le friluftsliv contribue au bonheur des Norvégiens. Il est source de bien-être, car il permet de se déconnecter, ralentir et se recentrer sur soi-même. Plusieurs études ont montré que cette pratique était avant tout motivée par la recherche de paix et de sérénité. Dans une enquête menée auprès du grand public en 2020, neuf Norvégiens sur dix ont déclaré se sentir moins stressés et de meilleure humeur lorsqu'ils passaient du temps en pleine nature.

Pour Helga Synnevåg Løvoll, professeure de friluftsliv à la Volda University College, les cinq ingrédients du bien-être trouvent leur expression dans cette philosophie de vie:

  • créer ou renforcer des liens (passer du temps avec ses proches);
  • être actif (pratiquer une activité physique);
  • observer (être curieux, remarquer ce qui est beau);
  • étendre ses connaissances (apprendre une nouvelle activité ou emprunter un nouveau chemin);
  • donner (aider les autres à passer un bon moment).

Comment pratiquer simplement le friluftsliv?

Il n'est pas nécessaire de partir explorer un fjord pour profiter des bienfaits du grand air. Une randonnée, une promenade en forêt, un après-midi à lire au bord d'une rivière, une nuit à la belle étoile ou encore la cueillette de fruits sauvages sont autant de façons de vous immerger dans la nature.

A lire aussi:

Les secrets de la cérémonie du thé au Japon

5 hôtels spa à moins de 2h de Paris

Les 5 plus belles piscines publiques de Paris