Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Etats-Unis: 5 villes à découvrir pour changer de New-York
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag31/10/2021 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Profitez de la réouverture des frontières pour découvrir 5 villes américaines qui gagnent à être connues crédit photo : Getty images

Profitez de la réouverture des frontières pour découvrir 5 villes américaines qui gagnent à être connues crédit photo : Getty images

Les Etats-Unis viennent d‘annoncer la réouverture de leurs frontières aux voyageurs internationaux vaccinés à partir du mois de novembre. Si New-York reste la destination favorite pour un séjour outre-Atlantique, d’autres villes américaines valent elles aussi le détour. Coup de projecteur sur cinq pépites.

Denver

Ville jeune, dynamique et ensoleillée, la capitale du Colorado est une destination montante. Celle que l’on surnomme Mile High City en raison de son altitude (1609 mètres, soit 1 mile) compte bien des atouts, du quartier historique de Larimer Square et ses bâtiments victoriens en brique rouge au Golden Triangle, qui abrite le Capitole ainsi que de nombreux musées .

Coup de cœur pour RiNo (River North Art District), ancien quartier industriel devenu temple du street art où foisonnent les galeries d’art et les bars branchés. Vous y dégusterez l’une des 200 bières artisanales brassées chaque jour dans les 60 établissements de la ville. Installé dans un bâtiment des années 20 réhabilité, le Denver Central Market témoigne à lui seul de l’atmosphère chaleureuse et conviviale de l’ancienne cité du Far West.

Seattle

Située sur la côte Pacifique, dans l’Etat de Washington, Seattle séduit par son cadre de vie incomparable. Grimpez au sommet de la Space Needle, vestige de l’Exposition universelle de 1962 devenu symbole de la ville. Ici l’eau est omniprésente: après avoir observé Seattle depuis les airs, empruntez le ferry public en direction de Bainbridge pour la découvrir depuis la baie. Promenez-vous à Pike Place Market, un immense marché couvert, avant de prendre la direction de Pioneer square, le quartier historique de la ville ou de Ballard, QG des hipsters.

Portland

Douceur de vivre, adresses ultrapointues et concepts en vogue, voici probablement la ville la plus branchée des Etats-Unis. Modèle d’écologie, Portland s’est imposée au fil des années comme un temple de l’alimentation saine. Grâce à son centre-ville à taille humaine et ses nombreux parcs, la capitale de l’Oregon concilie urbanité et nature. Promenez-vous dans Washington Park, véritable poumon vert, qui abrite l’incroyable roseraie valant à Portland son surnom de «cité des roses». Plongez dans les magnifiques jardins et la forêt entourant la Pittock Mansion et profitez du panorama à couper le souffle. Pour les plus motivés, le Forest Park et ses sentiers de randonnée vous tend les bras.

Chicago

Située au bord du lac Michigan, celle que l’on surnomme «windy city» (la ville venteuse) possède l’une des plus belles, si ce n’est la plus belle, skyline (alignement de gratte-ciel) du pays. Vous découvrirez pêle-mêle le Loop, centre névralgique de la ville, la Willis Tower, ancienne Sears Tower, qui fut un temps le plus haut gratte-ciel du monde, l’Art Institute de Chicago, second plus grand musée des USA avec 300.000 œuvres ou encore le Millenium Park et ses sculptures d’art contemporain à ciel ouvert. Prenez de la hauteur à l’Observatoire John Hancock d’où vous aurez une vue imprenable sur la ville et le lac, et ne quittez pas Chicago sans avoir goûté la deep dish pizza et son épaisse garniture.

Boston

La capit ale de la Nouvelle-Angleterre est loin d’être une belle endormie. Le Freedom Trail longe les monuments et bâtiments iconiques de cette ville au riche passé, de la Massachusetts State House à la Old State House. Le quartier italien, le North End, fait partie des immanquables, tout comme Beacon Hill et ses petites rues sinueuses. Rendez-vous au Quincy Market ou au Boston Public Market pour goûter l’une des deux spécialités locales, la clam chowder (soupe de palourdes) et le lobster roll (sandwich au homard).

Boston est aussi le berceau de la plus ancienne et plus prestigieuse université américaine, Harvard, fondée en 1636, dont le campus est en accès libre. Attraction phare entre avril et octobre, la croisière d’observation des baleines vous laissera un souvenir inoubliable.

A lire aussi:

Avec l’Instax mini, les carnets de voyages reviennent au goût du jour