Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Du surf toute l'année grâce à la vague de surf indoor
Le Particulier pour BoursoraMag25/11/2020 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Surfer au cœur des villes 36( jours par an est désormais possible grâce aux vagues indoor. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Surfer au cœur des villes 36( jours par an est désormais possible grâce aux vagues indoor. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

La vague de surf indoor s'empare de la France depuis 2016. Si à cause du reconfinement, l'ensemble des surf parks sont fermés, les projets visant à en créer de nouveaux partout en France se multiplient. Ces opérations suscitent la méfiance des défenseurs de l'environnement.

La mode des surf parks

C'est un report qui n'endigue en rien la vague du surf indoor. Le City Surf Park de Lyon, un nouvel espace de loisirs et de travail accolé au stade de l'Olympique Lyonnais a dû remettre au mois de janvier 2021 l'ouverture de ses portes, pandémie oblige. C'est un coup dur pour les propriétaires du lieu, amené à devenir le plus grand surf park d'Europe. Ce complexe de 1200 m² est consacré à ce sport avec restaurant, beach bar, surf shop, scène pour des spectacles, ainsi qu'un espace de coworking.

Depuis 2016, la vague de surf indoor emporte les grandes villes françaises. Tout commence en 2016 avec le surf park urbain de Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée, une commune pourtant située en bord de mer. Le concept fait rapidement des émules et depuis Bordeaux et Perpignan proposent également de surfer sur des vagues géantes en intérieur. Un tournoi, le Wave Surf Contest Tour, s'est même tenu en 2019 en France.

A Paris, durant l'été 2020 les citadins ont pu, du 10 juin au 22 août 2020, s'essayer à la glisse sur des vagues artificielles de 6 mètres de long sur 2m80 de large avec l'opération Surf In Paris à l'Escape Lab, dans le 2eme arrondissement.

Fabriquer une vague artificielle

On dénombre aujourd'hui 3 types de vagues artificielles différentes. Il y a les vagues à eaux pulsées, nées dans les années 1990. Elles sont toutefois dangereuses pour les pratiquants. Les vagues à surf déferlantes, reproduisent à la perfection les vagues de l'océan, mais elles nécessitent une emprise foncière importante et donc des investissements colossaux. Avec les vagues à surf de rivière, on retrouve les sensations de vagues en pleine eau sur un terrain plus réduit. Ce dernier système est retenu pour le City Surf Park de Lyon. Autre avantage, la vague générée ne s'arrête jamais, ce qui permet de s'entrainer sans limite. Des dispositifs permettent de lisser la surface de l'eau ou de moduler la hauteur ou la forme de la vague.

Vaque indoor et impact environnemental

Ces nouveaux parcs de loisirs ne font pas l'unanimité au sein de la population. Montpellier par exemple, planche sur un grand bassin de 100 mètres avec des vagues pouvant atteindre les 3 mètres. Il pourrait voir le jour en 2024. C'est un investissement coûteux pour une ville située à seulement 15 km de la Méditerranée et qui déplaît aux défenseurs de l'environnement.

Même front à Saint-Père-en-Retz en Loire Atlantique, qui devrait prochainement accueillir un projet similaire alors que la commune se situe à 10 km du bord de mer. Pour pallier les polémiques, le City Surf Park de Lyon s'appuie sur une stratégie environnementale claire et assure que la consommation de son super park de loisir sera inférieure à 300 kWh pour une vague de 10 mètres.

L'eau sera chauffée à partir d'un système de récupération thermique. Le bar et le restaurant proposeront des produits issus de circuits courts. Reste à espérer que la pandémie ne reprenne pas durant l'hiver afin que l'établissement ouvre enfin ses portes.

Surf indoor: combien ça coûte?

Pour pratiquer le surf indoor vous pouvez soit utiliser le matériel fournit par les différents surf park soit acheter votre propre équipement. Dans le premier cas, le coût de ce dernier est le plus souvent compris dans le tarif d'entrée. Par exemple, pour une session d'une heure trente de surf indoor au Glassy house de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le tarif est de 38 euros. Dans le second cas, il vous faudra acheter votre propre combinaison (entre 12 et 50 euros), votre toyboard (entre 120 et 200 euros) et votre casque (environ 20 euros).

A lire aussi:

o Glamping: une nouvelle façon de partir en vacances

o 3 futurs parcs d'attraction à venir

o Jeûne et randonnée pour une rentrée saine et équilibrée

o Slow train: 3 échappées ferroviaires à faire en France

Les Risques en Bourse

Fermer