Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des conseils pour bien entretenir son vélo
Le Particulier pour BoursoraMag01/04/2021 à 08:30
Temps de lecture: 7 min

Enfourcher un vélo propre et fonctionnel dont tous les rouages sont bien réglés est un grand plaisir crédit photo : Shutterstock

Enfourcher un vélo propre et fonctionnel dont tous les rouages sont bien réglés est un grand plaisir crédit photo : Shutterstock

Les saletés dues aux intempéries, aux résidus routiers ou à la poussière peuvent avoir une action abrasive sur les pièces d'un vélo et altérer ses performances. Il est pourtant facile d'éviter le vieillissement prématuré de certaines pièces. Pour cela la méthode est simple, il faut nettoyer le vélo selon l'utilisation et lubrifier régulièrement les pièces adéquates.

Le nettoyage du vélo est fonction de son utilisation

Pour les utilisations intensives types VTT ou vélo de course, il est conseillé de nettoyer son vélo après chaque sortie. En effet, ne serait-ce que pour ranger le vélo au domicile, il vaut mieux passer par la case nettoyage. Pour les utilisations normales, l'aspect régulier du nettoyage rentre également en ligne de compte. Si le vélo est utilisé quotidiennement, il faut le laver chaque semaine, mais s'il est peu utilisé dans la semaine, un nettoyage mensuel est suffisant. Le but est d'éviter une accumulation trop grande sur une longue période.

Le démontage s'effectue selon un ordre précis

Le nettoyage est le même pour toutes les fréquences d'utilisation, avec des degrés d'applications différents. Un certain nombre de produits d'entretien sont nécessaires: un seau, un chiffon propre et sec, un lot de brosses spécifiques pour les vélos, des éponges, des produits nettoyants comme un spray nettoyant vélo ou des lingettes nettoyantes et dégraissantes, un dégraissant, du lubrifiant vélo, de la graisse et de l'huile pour chaîne de vélo. Pour être efficace, il faut essayer de garder une logique d'enchaînement car toutes les étapes doivent se suivre sans perturber la suivante.

Tout d'abord, il faut fixer le vélo en le plaçant dans un endroit propre et adapté avec suffisamment de place pour pouvoir se déplacer autour sans encombre. Un support vélo disponible dans le commerce est l'idéal, mais il est possible de s'en passer. Il suffit de retourner le vélo ou de le poser contre un mur ou un arbre. Après l'installation du vélo, il faut séparer les roues sans oublier d'installer un repose-chaîne (également disponible dans le commerce) sur la pâte arrière droite du cadre. Sans support vélo à disposition, il est recommandé d'enlever les roues en laissant pendre délicatement la chaîne. Les accessoires (bidon, sacoche, gps...) sont également à enlever du cadre pour être lavés à part.

Le nettoyage «en gros»

Si le vélo sort du grenier ou s'il est caché sous 5 cm de boue, il est recommandé de commencer par le rincer pour enlever le plus gros. Le but est ici de rendre toutes les pièces visibles pour permettre au dégraissage qui va suivre d'être efficace. Le dégraissant fonctionnera évidemment mieux s'il n'y a pas de boue, si les saletés sont imbibées d'eau et prêtes à se détacher ou si la poussière accumulée a disparu. Une fois le plus gros enlevé au jet d'eau ou à l'éponge à l'aide du seau, l'étape du dégraissage peut correctement commencer.

Le dégraissage

Le but ici n'est pas de frotter fort. C'est surtout d'aller bien partout, sur les éléments qui en ont besoin, principalement la transmission. Il faut appliquer le dégraissant à l'aide d'une brosse à poil souple sur les pignons arrières (ne pas hésiter à frotter un peu, bien faire tout le tour et laisser agir au moins 5 minutes), sur les plateaux et sur le dérailleur arrière. Pour la chaîne, deux méthodes sont possibles: soit à la brosse en frottant la chaîne tout en faisant tourner le pédalier, soit avec un boitier nettoyant qui frotte le dessus, le dessous et l'intérieur de la chaîne de façon précise et efficace. Il est recommandé de laisser agir au moins 5 minutes un peu partout, pour permettre au dégraissant de faire effet. Dans le cas de gros dépôts gras noir, il ne faut pas hésiter à laisser agir un peu plus longtemps.

Le rinçage

Une fois que le dégraissant a bien dissous la graisse, il faut rincer en insistant sur les zones d'application du produit pour que ce dernier soit évacué. Outre le seau et l'éponge pour rincer l'ensemble du cadre et des roues, il est également possible d'utiliser un tuyau d'arrosage ou un karcher. Veillez cependant à ne jamais mettre trop de pression car cela pourrait abîmer certains composants.

Le nettoyage

Une fois l'ensemble du vélo rincé, les principales impuretés, la boue, les traces noires et la poussière ont dû disparaitre. Il va donc maintenant falloir frotter. Rien de mieux que l'huile de coude ou un bon produit nettoyant avec une brosse adaptée aux éléments à nettoyer. Ainsi, il faut utiliser une brosse dure pour les pignons de la roue arrière et les plateaux, une brosse ronde pour les moyeux. Il faut recourir à une simple éponge pour la chaîne, les rayons, les roues, le cadre, les étriers de frein et les accessoires. Quant aux endroits inaccessibles et autres recoins, le mieux reste encore une brosse ronde.

Le second rinçage

Il est important de bien rincer pour ne pas laisser de résidu de dégrippant ou de produit nettoyant sur le vélo. Ils auraient les mêmes effets nocifs sur le long terme que les salissures. Alors autant ne pas gâcher le travail préalable et rincer abondamment. Pour économiser l'eau et être efficace, le rinçage s'effectue de haut en bas.

Le séchage

Cela paraît anodin mais le séchage est primordial. Dans un premier temps, il faut essuyer soigneusement la chaîne, les étriers et les dérailleurs. Le cadre vient ensuite pour éviter les traces visibles. Toute cette étape évitera aux pièces de rouiller et de s'abîmer prématurément. En cas de réutilisation immédiate du vélo, il est recommandé de sécher la bande de freinage des roues et les patins. Une astuce pour les VTT: tenir le vélo cabré (sur la roue arrière) et le faire sautiller pour l'égoutter. Pour les autres vélos, il ne faut pas hésiter à les laisser quelques temps à l'envers pour éviter que l'eau ne stagne dans le cadre. De plus, il faut vérifier que les trous d'aération situés sous le vélo soient bien débouchés pour laisser évacuer l'eau. À ce stade, le vélo doit briller de mille feux mais il reste une étape clef pour son bon fonctionnement.

La lubrification et le graissage

Une fois le vélo sec et parfaitement nettoyé, il faut lubrifier certains éléments, notamment la transmission. Pour cela, il est conseillé d'utiliser une huile spéciale pour chaîne, si possible en silicone. L'huile en silicone a la particularité de pénétrer en profondeur dans les maillons et donc de mieux protéger celle-ci. On doit la faire couler goutte à goutte sur la chaîne tout en maintenant doucement celle-ci en mouvement. Ne pas oublier de faire jouer les réglages des pignons et plateaux pour que l'huile se répartisse à tous les niveaux. Enfin, une meilleure pénétration dans les maillons sera garantie en faisant tourner la chaîne dans les deux sens alternativement. Pour les autres éléments comme les dérailleurs avant et arrière, les câbles et les freins, un lubrifiant pour vélo au téflon est utilisable.

Pour les câbles et les gaines, une goutte d'huile est suffisante à l'entrée et à la sortie de chaque gaine de freins et de dérailleur. Il suffit d'actionner les mécanismes pour faire glisser l'huile et bien la faire pénétrer. Cela assure plus de souplesse, ainsi qu'une protection efficace contre l'humidité et donc plus de longévité. Pour les blocages rapides des roues, une goutte d'huile suffit aussi sur le côté où le levier pivote. Cela évitera tout blocage intempestif et surtout, cela augmente le couple de serrage. Idem pour la tige de selle la charnière centrale pour les vélos pliants. Quant aux dérailleurs, il faut ici viser les articulations et les ressorts, sans trop en mettre. Enfin, une goutte d'huile sur le pivot des étriers de freins est largement suffisante. En présence de frein hydraulique, il faut penser à purger régulièrement le liquide de frein.

Les réparateurs de vélo à domicile

Le concept de la réparation itinérante des vélos a fait école ces dernières années. Ce service s'est développé pour suivre l'accroissement du parc de vélos dans de nombreuses villes où l'usage du vélo s'est énormément répandu depuis la crise sanitaire. Réparer un pneu, changer une chaîne et des freins ou bien encore effectuer une révision complète ne sont pas à la portée de tous. Quelques start-up se sont ainsi créées pour offrir aux cyclistes, avec deux mains gauches ou n'ayant pas envie de se salir, un service de proximité. Cela va du simple service de dépannage sur place à des prestations à la carte dans les entreprises. Certaines sociétés proposent même des prestations d'entretien de «flottes» de vélos pour les hôtels ou les collectivités. La disponibilité quotidienne du vélo, nouveau mode de transport, est aujourd'hui devenue une nécessité. Des sociétés comme Cyclofix (à Paris, Lyon, Lille, Grenoble, Strasbourg et Bordeaux) ou Ridy (à Paris et sa proche banlieue) interviennent à la demande grâce aux moyens numériques de mise en relation. À l'appel d'un cycliste tombé en carafe, les réparateurs arrivent sur leurs vélos cargos pour un dépannage express.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer