Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Apple, Samsung, Huawei... La guerre secrète des montres connectées
Le Particulier pour BoursoraMag27/01/2021 à 08:30
Temps de lecture: 4 min

Si Apple et Samsung dominent le marché des montres connectées, le géant chinois Huawei vient de sortir un nouveau modèle pour concurrencer les deux leaders. crédit photo : sutadimages/Shutterstock / sutadimages

Si Apple et Samsung dominent le marché des montres connectées, le géant chinois Huawei vient de sortir un nouveau modèle pour concurrencer les deux leaders. crédit photo : sutadimages/Shutterstock / sutadimages

La guerre des montres connectées est déclarée. Si Apple domine toujours le marché les montres intelligentes de Samsung et de Huawei tentent de se faire une place dans le cœur des acheteurs. Des outils devenus de véritables assistants santé pour leurs utilisateurs, même si la longévité ou le système d'exploitation restent encore à améliorer.

Apple Watch: une référence énergivore

Leader du secteur des montres connectées, l'Apple Watch reste la référence sur le marché notamment son dernier modèle, la Apple Watch Série 6. Cette dernière, plus qu'une révolution, est davantage une version augmentée de la Série 5.

La force de la marque à la pomme est comme toujours son ergonomie. Son point fort réside dans la facilité d'utilisation. Il suffit d'actionner la couronne de la montre pour naviguer dans les menus. Son design s'adapte parfaitement aux petits poignets avec un boîtier plus fin et plus léger que ses concurrents de chez Samsung ou Huawei.

Idéale pour les sportifs, la montre offre un capteur cardiovasculaire et un second capteur capable de suivre l'évolution du taux d'oxygène dans le sang. L'Apple Watch intègre également un suivi du sommeil pour aider l'usager à mieux dormir.

Ces innovations sont intéressantes, mais elles sont très gourmandes en énergie. Si la montre peut se charger en une heure, l'usage répété de l'ensemble de ces fonctionnalités associées aux outils de base de ce type d'outils (commande de la musique de l'IPhone, envoie des messages, appels...) oblige l'utilisateur à conserver en permanence son chargeur près de lui. Enfin, comme tout produit Apple, il faut adhérer à l'univers de la marque (icloud, Apple Music...) pour profiter pleinement de sa montre, le tout le tout pour 459 euros.

Samsung, la sport watch haut de gamme

Eternel rival de la marque à la pomme, Samsung concurrence Apple sur son marché direct: celui du haut de gamme. La Galaxy Watch 3, vendu 429 euros, en est la preuve. Avec son design léché et discrète, on pourrait presque croire qu'il s'agit d'une montre classique. Pourtant, il n'en est rien. Le cadre rond et la couronne rotative du garde-temps numérique renferme un concentré de haute technologie dont un système de détection des chutes, et une analyse détaillée des séances de courses à pied.

La dimension sportive de la montre est d'ailleurs son point fort. Le Galaxy Watch 3 gère près de 40 types d'entrainements différents dont la natation. L'analyse du sommeil est désormais mieux prise en charge par la montre intelligente, et l'Os de Samsung, Tizen, permet d'accéder depuis sa montre aux notifications Facebook ou WhatsApp.

Le système d'exploitation est personnalisable et facilite l'organisation des widgets contrairement à ses concurrents. Toutefois le choix d'applications demeure limité.

L'autonomie est le point faible de la montre coréenne. D'après Samsung, la version 45mm de sa montre peut tenir deux jours et la 41mm peine à dépasser les un jour et demi. Un suivi de sommeil associé au petit matin par un jogging de moins d'une heure suffisent à épuiser la machine. Si des conseils existent pour économiser davantage la batterie (retirer la luminosité permanente, couper le GPS...) ces astuces permettent seulement de prolonger de quelques heures l'autonomie de la montre.

Huawei, une polyvalence limitée

Sur le marché de la montre connectée, la force du concurrent chinois est la même que sur les smartphones: proposer un produit de qualité à un moindre coût. Ainsi, pour 299 euros il est possible de s'offrir le dernier né de chez Huwei, la Watch GT 2. Compatible avec l'ensemble des téléphones Android et iOS, la smartwatch permet à l'usager d'accéder à l'ensemble de ces notifications depuis sa montre. Elle permet de gérer son stress via le service Trurelax, la qualité de son sommeil avec TruSleep et de disposer de tout un tas d'informations sur sa santé, comme le propose l'ensemble des montres connectées.

Huawei se distingue également par l'autonomie de sa montre. Elle nécessite quelques heures à la charge mais peut en fonction de l'utilisation durer pendant une à deux semaines. Ce plus s'explique par la présence de LEDs à basse consommation, combinées à une intelligence artificielle permettant d'optimiser en temps réel l'utilisation de la montre en fonction des besoins de l'utilisateur. Le seul défaut est le système d'exploitation Lite Os, développé par le constructeur chinois. Il ne permet pas d'ajouter d'autres applications que celle proposées par le fabricant. Certains utilisateurs se plaignent ainsi de ne pouvoir accéder à des applis aussi basiques comme celles de la RATP ou même de Spotify.

Comment sécuriser sa smartwatch?

Si les modèles disponibles à la vente sont de plus en plus sécurisées, les acquéreurs d'une montre connectées doivent mettre en place une série de bonnes pratiques pour être sûrs de ne pas se faire pirater leurs données santés où d'être tracé en permanence. Tout d'abord, il faut penser à désactiver la géolocalisation en temps réel. Très intrusive, cette option consomme également beaucoup d'énergie. Sur les modèles à choisir, il est important de se renseigner en magasin sur le mode d'appairage de la montre une fois le Bluetooth activé. Un code est-il nécessaire pour se connecter ou n'importe qui peut-il avoir accès la montre? Il ne faut pas oublier de désactiver la fonction haut parleur. Enfin, installer un bon antivirus sur la montre permet de limiter les chances de destructions ou corruptions des données personnelles.

Les Risques en Bourse

Fermer