Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

6 montres de légende qui ont marqué l'Histoire de l'Horlogerie
Le Particulier pour BoursoraMag29/09/2020 à 14:00
Temps de lecture: 4 min

6 montres de légende qui ont marqué l'Histoire de l'Horlogerie (Crédits photo : Shutterstock)

6 montres de légende qui ont marqué l'Histoire de l'Horlogerie (Crédits photo : Shutterstock)

Lunaires, sportives ou stars de cinéma, les garde-temps qui ont marqué l'Histoire de l'Horlogerie se vendent toujours à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Outre la rareté de certains modèles, cette popularité sur le marché s'explique par l'histoire, souvent insolite, qui les accompagne.

La Tank de chez Cartier, la montre inspirée d'un blindé

Elle est l'un des garde-temps les plus anciens et les plus mythiques au monde. La Tank de Louis Cartier, commercialisée en 1919, ravit encore les collectionneurs avec sa forme rectangulaire équilibrée et ses lignes tendues. Comment ne pas tomber sous le charme de ses aiguilles bleuies ou de sa couronne ornée d'un saphir ?

Elle vient pourtant d'un monde plein de violence, celui de la Première Guerre mondiale. En 1916, lors de la Bataille de la Somme, un étrange véhicule blindé britannique, long de 8 mètres pour 4 mètres de large et pesant plus d'une trentaine de tonnes, fait son apparition. Ce monstre terrifiant, équipée de mitrailleuses, balaye tout sur son passage. Son nom ? Le tank.

Le joailler, en lisant les journaux dans lesquels on voit pour la première fois la formidable machine, est fasciné. Il décide de s'en inspirer pour réaliser une montre. Un an de travail plus tard, la première Tank est prête.

Dès la fin de la guerre, un prototype est offert au général Pershing, commandant du corps expéditionnaire américain en Europe. Par la suite, la Tank est adoptée par de nombreuses célébrités comme Jacky et John Kennedy ou encore Andy Warhol. Toujours recherchée par les amateurs de belle horlogerie, la Tank se négocie selon les éditions, entre 2 000 et plus de 215 000 euros.

La Reverso de Jaeger Lecoultre, une montre antichoc

Il suffit parfois d'un désir insolite pour qu'une montre de légende voit le jour. Ainsi, la Reverso de Jaeger-LeCoultre, née en 1931, est le fruit d'une demande un peu particulière d'un officier britannique en Inde. Ce dernier souhaite obtenir une montre capable de résister aux chocs durant... ses matchs de polo. Jaeger-LeCoultre s'exécute et réalise une montre dont le cadran peut se mettre à l'abri en se retournant sur lui-même afin de protéger le verre : la Reverso.

Cette montre solide ne sacrifie rien à l'élégance avec son style Art déco et ses formes rectangulaires. Le succès est immédiat. La Reverso marque de son empreinte les années 30 en dépassant le cercle sportif pour orner le poignet des amateurs de garde-temps pratiques et élégants.

Le Maharaja de Kapurthala en commande 50 pièces en 1932 à l'époque et grave, au dos du boitier, son effigie. Au fil du temps, le rôle du boîtier a évolué. Il sert davantage à personnaliser son modèle qu'à le protéger des chocs de polo... Vendu entre 2 000 et 265 000 euros, la Reverso n'a pas fini de conquérir le public.

La Rolex Submariner, la montre de James Bond

C'est l'un des modèles mythiques de chez Rolex. Crée en 1953, la Submariner est la première montre plongeuse, étanche à 100 mètres, destinée, dans un premier temps, uniquement aux professionnels de la plongée.

A l'époque, René-Paul Jeanneret, directeur de Rolex et plongeur amateur, veut développer une montre de plongée performante et élégante. Il faut attendre l'année 1954, pour que la Submariner fasse son apparition. Elle ne cesse de s'améliorer au fil des années, comme en 1955, où la marque suisse décide d'ajouter un calibre Rolex 1030 certifié chronomètre pour les références 6538 et 6536.

Mais c'est au cinéma que la Sub', comme on l'appelle, va gagner le cœur du grand public, au poignet du plus british des agents secrets. La Rolex Submariner devient en 1962, pour le monde entier, la montre de James Bond, incarné à l'époque par Sean Connery. On la retrouve ensuite au poignet des plus grands acteurs, de Steve McQueen à Robert Redford en passant par Sylvester Stallone. Ce bijou rare se négocie, selon les éditions, entre 6000 et plus de 100 000 euros.

L'Omega Speedmaster, une montre lunaire

C'est le chronographe le plus connu du monde et le seul jamais porté... sur la lune. L'Omega Speedmaster est entrée dans l'histoire le 21 juillet 1969, au poignet de Buzz Aldrin, lorsqu'accompagné de Neil Armstrong, il fut le second homme à marcher sur la Lune. Depuis, l'Omega Speedmaster est surnommée The Moonwatch.

Crée en 1957, elle est à l'origine un chronographe sportif. La Nasa la sélectionne pour orner le poignet de l'ensemble des astronautes après une série de test visant à évaluer sa précision, sa lisibilité et sa robustesse dès 1965. Aujourd'hui encore, c'est la montre officielle des astronautes américains. Depuis sa création, le modèle reste quasi inchangé sur le plan esthétique. Elle se vend sur le marché à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

La TAG Heuer Carrera, la montre de course

Plus de 50 ans et pas une ride. La Tag Heuer Carrera est toujours plébiscitée sur les circuits automobiles. Créée en 1963 par Jack Heuer, lui-même amateur de courses, elle convient parfaitement aux grands rallyes avec son cadre de grande taille, facile à lire, et son boîtier étanche et résistant aux chocs. Jack Heuer la baptise La Carrera en référence à la Carrera Panamericana, une course automobile mexicaine, parmi les plus exigeantes du monde.

Côté design, l'horloger puise son inspiration chez les travaux d'Oscar Niemeyer et de Eero Saarinen. Le garde-temps est lancé sur le marché en 1969 et depuis, son succès perdure. Au début des années 2000, la Tag Heuer Carrera devient même le premier chronographe automatique carré au monde. Cette singularité explique sans doute qu'elle s'échange le plus souvent sur le marché à plus de 11 000 euros.

Patek Philippe, une histoire de record

Les experts en Horlogerie connaissent bien la marque Patek Philippe. La qualité de ses montres, les ventes records de la marque font sa renommée. En 2014, la Henry Graves Jr Supercomplication est cédée à 21,7 millions d'euros lors d'une vente aux enchères. Cinq ans plus tard, la marque réitère l'exploit avec son unique modèle de Grandmaster Chime 6300A-010, vendu 28,2 millions d'euros en novembre 2019. Ce record historique, n'a à ce jour jamais été égalé... Jusqu'à la prochaine Patek Phillipe ?

Les Risques en Bourse

Fermer