Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le FMI appelle la zone euro à doper ses plans de relance
Reuters14/04/2021 à 16:14

LE FMI APPELLE LA ZONE EURO À DOPER SES PLANS DE RELANCE

LE FMI APPELLE LA ZONE EURO À DOPER SES PLANS DE RELANCE

BRUXELLES (Reuters) - Les pays de la zone euro devraient consacrer à la relance budgétaire un effort supplémentaire représentant 3% de leur produit intérieur brut (PIB) sur la période 2021-2022 afin de doper la croissance de deux points d'ici la fin de l'an prochain, a déclaré mercredi le Fonds monétaire international (FMI).

Dans ses nouvelles perspectives régionales, le FMI ajoute que cette relance accrue devrait être suivie d'une consolidation budgétaire plus soutenue une fois les capacités excédentaires réduites.

"Un tel effort supplémentaire de l'ordre de 3% du PIB sur 2021-2022 pourrait augmenter l'activité d'environ 2% d'ici la fin 2022 et réduire de plus de moitié l'impact à moyen terme grâce à ses effets soutenus sur la demande", explique-t-il.

"Cela aurait plus d'avantages et moins d'inconvénients pour les ménages à bas revenus qu'un soutien monétaire supplémentaire", explique-t-il en ajoutant que cela aurait aussi pour effet de favoriser la remontée de l'inflation vers l'objectif visé.

Les Etats de la zone euro ont consacré un montant global de plus de 3.000 milliards d'euros au soutien à leur économie depuis le début de l'an dernier et certains, comme l'Italie, préparent des mesures supplémentaires, la "troisième vague" de la pandémie menaçant de retarder le redémarrage de l'activité.

(Jan Strupczewski, version française Marc Angrand)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer