Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'explosion au Liban ne devrait pas être politisée, dit l'Iran
Reuters10/08/2020 à 11:49

L'EXPLOSION AU LIBAN NE DEVRAIT PAS ÊTRE POLITISÉE, DIT L'IRAN

DUBAI (Reuters) - L'Iran a déclaré lundi que les Etats devraient s'abstenir de politiser l'explosion qui a eu lieu à Beyrouth la semaine dernière, et que les Etats-Unis devraient lever les sanctions contre le Liban.

"L'origine de l'explosion doit faire l'objet d'une enquête minutieuse", a dit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Abbas Mousavi. Il a ajouté que "si les Etats-Unis sont honnêtes dans leur démarche d'aide envers le Liban, ils devraient lever les sanctions".

Emmanuel Macron s'est rendu jeudi dans les rues dévastées de Beyrouth, deux jours après l'explosion chimique dans le port, alors que les foules demandaient la fin de décennies de corruption au sein du système politique libanais.

Le président français a indiqué lors d'une conférence organisée en urgence dimanche que les donateurs seraient attentifs à la manière dont l'aide apportée au pays serait dépensée.

L'Iran soutient le Hezbollah, groupe armé musulman chiite très puissant au Liban, que Washington considère comme un groupe terroriste et pénalise par des sanctions.

(Parisa Hafezi, version française Olivier Cherfan, édité par Jean-Michel Bélot)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • freudmar
    10 août14:59

    Macron. Le VRP autoproclamé de l'industrie n'a pas attendu que l'onde de choc soit dissipée pour appeler le Liban à des «réformes» -celle du secteur électrique. C'est la privatisation d'Electricité du Liban (EDL), qui est attendue par Paris depuis 2002. S'il n'a pas osé évoquer l'avenir du port principal, celui-ci figurait dès avant la catastrophe sur la liste des biens publics qui devaient être vendus pour rembourser la dette du pays.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer