Plusieurs indicateurs américains décevants entraînent les marchés en légère baisse

le
1

Les indicateurs économiques américains publiés mardi 26 avril ont déçu les investisseurs.
Les indicateurs économiques américains publiés mardi 26 avril ont déçu les investisseurs.

Les marchés européens, qui évoluaient en hausse mardi 26 avril en matinée, sont revenus proches de l’équilibre en milieu de journée avant de s’enfoncer en territoire négatif à partir de 14h30, avec la publication d’indicateurs américains jugés décevants.

Le CAC40, en hausse de 0,6% en matinée, perdait 0,55% à 4.522 points mardi 26 avril à 17h dans un marché légèrement déçu par les publications économiques du jour aux Etats-Unis, et dans un environnement attentiste avant le communiqué de la Fed attendu mercredi soir.

À 14h30, les commandes de biens durables « core », attendues en hausse de 0,5%, sont ressorties en baisse de 0,2% au mois de mars. La tendance s’améliore néanmoins par rapport au mois de février, où le même chiffre indiquait une baisse mensuelle de 1,3% des commandes de biens durables par rapport à janvier.

Dans leur ensemble, les commandes de biens durables « brutes » sont ressorties en hausse de 0,8%, contre une attente de +1,8%.

À 15h45, l’indice PMI des services américains (indice d’activité obtenu par sondage) est également ressorti légèrement inférieur aux attentes, à 52,1 points versus 52,3 points attendus. La déception reste très relative dans le sens où le chiffre s’améliore également face à la dernière publication où le PMI des services était ressort à 51,3 points seulement, se rapprochant du seuil des 50 points. Au-dessus de 50 points, l’indice signale une accélération de l’activité, et en-dessous de 50 points, une décélération.

À 16h enfin, c’est l’indice de confiance des consommateurs publié par le Conference Board qui a déçu. Considéré comme plus important que l’indice de confiance des consommateurs régulièrement publié par l’Université du Michigan, cet indicateur est ressorti à 94,2 points au lieu de 96 points attendus par le consensus des analystes. Depuis le début de l’année 2015, cet indice mensuel ne parvient plus à progresser après 6 années d’amélioration continue entre 2009 et 2014, l’indice repassant de 25 points (début 2009) à 103 points (fin 2014).

L’indice manufacturier (à dominante industrielle) de la Fed de Richmond, relativement peu suivi, est quant à lui ressorti légèrement supérieur aux attentes, à 14 points contre 11 attendus. Les indices manufacturiers continuent de retrouver des couleurs outre-Atlantique après six mois passés en eaux troubles d’août 2015 à février 2016.

Les investisseurs semblaient enfin prudents à l’approche de la publication du prochain communiqué de la Fed, dot le ton devrait être moins « accommodant » qu’en début d’année.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 le mardi 26 avr 2016 à 17:24

    Les marchés européens, qui évoluaient en hausse mardi 26 avril en matinée, sont revenus proches de l’équilibre en milieu de journée avant de s’enfoncer en territoire négatif à partir de 14h30, avec la publication d’indicateurs américains jugés décevants.....ah bon ??