Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Un artisan doit sensibiliser son client aux autorisations de travaux
information fournie par Le Figaro04/12/2021 à 07:00

(Crédits photo : Pixabay - Michal Jarmoluk )

(Crédits photo : Pixabay - Michal Jarmoluk )

La justice a condamné une entreprise de menuiserie à indemniser son client car elle a effectué des travaux non autorisés qui ont dû être retirés par la suite.

L'artisan qui intervient dans le bâtiment, quel que soit son métier, est tenu d'attirer l'attention du propriétaire sur l'éventuelle nécessité d'une autorisation administrative de travaux. Cette obligation entre dans son devoir de conseil, selon la Cour de cassation, même en présence d'un maître d'œuvre professionnel (Cass. Civ 3, 17.11.2021, N 20-15.524).

Une entreprise de menuiserie avait été condamnée à indemniser son client pour avoir fait, lors d'une rénovation, des travaux et aménagements visibles d'un monument historique. Les services municipaux avaient fait interrompre ces travaux et enlever les installations nouvelles faites sans autorisation puisque non conformes aux autorisations données.

Obligation de conseil

Le propriétaire, s'étant plaint d'avoir été mal conseillé, a obtenu la condamnation de l'entreprise de menuiserie qui a contesté toute responsabilité. Un menuisier, disait-elle, surtout en présence d'un maître d'œuvre qui dirige les travaux, n'a d'obligation de conseil qu'en matière de menuiserie, ses connaissances et ses conseils se limitant au matériel utilisé et aux techniques mises en œuvre dans son métier. Il n'a pas, ajoutait cette entreprise, à s'inquiéter des autorisations administratives, d'autant que tout le monde sait qu'elles sont nécessaires. Mais la Cour de cassation a jugé le contraire en rejetant ces arguments et en retenant sa responsabilité.

1 commentaire

  • 08 décembre06:55

    Heureusement, c'est lui le professionnel !Devoir de conseil a minima.


Annonces immobilières