1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tech in France veut attirer l'épargne des particuliers
Boursorama avec Pratique.fr09/01/2017 à 12:25

L'association des entreprises du numérique a souhaité interpeller les candidats à la présidentielle sur l'avenir du financement de la filière. Elle définit plusieurs axes pour tirer la croissance mondiale des entreprises digitales. Elle souhaite notamment que des efforts soient faits pour inciter les particuliers à investir dans les entreprises innovantes. Elle propose également une réorientation de l'assurance-vie vers l'économie réelle et le développement du corporate-venture.

Réorienter l'épargne des particuliers et entreprises vers l'innovation, voilà l'ambition de Tech in France

Renforcer les FCPI

"Le renforcement des capacités de financement des entreprises innovantes doit être une priorité politique au niveau français" assène l'association. Pour ce faire, elle veut inciter les français à investir dans ces PME qui peinent à rivaliser avec leurs concurrentes étrangères. Les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) ne sont pas assez attractifs constate Tech In France. Pour renforcer ce dispositif, l'association propose de porter la réduction d'impôt à 50% (contre 18% aujourd'hui) des montants investis. Elle souhaite également que soit relevé le plafond de cette réduction à 50 000€ et que soit appliqué un prélèvement forfaitaire fixe de 25% sur les dividendes.
Tech in France demande aussi que soient allégées les charges qui pèsent sur la transmission de ce type de patrimoine.
Par ailleurs, l'association s'inquiète de la suppression de l'impôt sur la fortune (ISF) évoquée par certains candidats à la présidentielle. En effet, le dispositif ISF-PME permet le versement de 465 millions d'euros par an dans l'innovation. Tech In France demande alors aux candidats de trouver de nouvelles sources de financement.

Réorienter l'épargne et inciter les entreprises

38% de l'encours des épargnes est placé dans les assurances-vie. Partant de ce constat, Tech In France souhaite faire profiter les entreprises du numérique de cette manne. Pour cela, l'association veut rediriger cet argent vers les PME innovantes en jouant sur la composition des contrats, l'imposition des primes et des droits de succession. L'objectif serait de favoriser les contrats d'assurance-vie en unités de comptes (par opposition aux fonds en euros). Une autre piste consisterait à inclure les véhicules dédiés au capital-investissement (comme les FCPI) en y réservant un compartiment aux PME et ETI (entreprise de taille intermédiaire) innovantes. Et d'assortir à ce compartiment des faveurs fiscales.
Enfin, Tech In France veut inciter les entreprises à investir dans les entreprises innovantes. Dans cette optique, l'association souhaite donner un coup d'accélérateur au capital-investissement d'entreprise. Pour améliorer le dispositif actuel des corporate-venture, Tech In France souhaite que ces fonds de capital-risque investis dans les PME innovantes puissent être amortis sur un an au lieu de cinq.

Trucs et astuces

L'objectif principal de Tech In France est de voir plus de licornes naitre en France. Ces startups valorisées plus d'un milliard de dollars sont la preuve de la bonne santé numérique d'un pays. Et la France n'en a vu émerger que deux sur les 19 que compte l'Europe : BlaBlaCar et OVH. Ces deux entreprises sont respectivement classées 78ème et 123ème par leur valorisation sur les 181 licornes mondiales.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer