Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Stabilité ou hausse à prévoir sur les prix des logements pour les prochains mois selon le spécialiste des données immobilières Yanport
information fournie par Primaliance11/03/2021 à 08:00

Stabilité ou hausse à prévoir sur les prix des logements pour les prochains mois selon le spécialiste des données immobilières Yanport

Stabilité ou hausse à prévoir sur les prix des logements pour les prochains mois selon le spécialiste des données immobilières Yanport

Selon la récente étude publiée par le « data expert » du marché immobilier Yanport, les prix des actifs résidentiels situés dans les métropoles françaises de plus de 100.000 habitants devraient rester soutenus sur le début d’année 2021. La méthodologie de Yanport s’appuie sur l’analyse quantitative des annonces immobilières publiées en France sur les principaux portails internet spécialisés.

Depuis 2014, Yanport collecte l’ensemble des données disponibles sur le marché immobilier résidentiel français. Cet expert du « big data » immobilier est aujourd’hui considéré comme ayant constitué une des plus importantes bases de données du secteur. Fort d’une équipe de « data scientists » et de macro-économistes qui a doublé de taille en un an, Yanport a considérablement enrichi l’exploitation de son outil quantitatif Data 360, de façon à proposer des prédictions les plus fiables possibles sur les prix immobiliers en traquant en particulier ce qu’il appelle les « points de retournement ».

Dans sa dernière étude prospective, Yanport détecte localement certains signaux baissiers, comme par exemple un excès de stock de logements affichés à la vente, qui pourrait augurer d’une correction des prix à venir, sachant que -un an après le démarrage de la crise sanitaire- le marché a pour le moment remarquablement bien tenu. Cependant, la société spécialisée ne prévoit pas de contraction générale des valeurs à court terme, puisque selon elle seulement un petit tiers des métropoles de plus de 100.000 habitants (précisément 12 sur 40) affichent une forte probabilité de connaître une stabilisation ou un recul des prix à un horizon de quelques mois. Cela revient à considérer que dans plus des deux tiers de ces 40 métropoles, la tendance probable serait a contrario orientée à la hausse des prix immobiliers !

Dans le détail, Yanport isole trois villes dont les prix ont le plus de chances de baisser dans les prochains mois : Bordeaux (probabilité de baisse de 41%), Rouen (35%) et Perpignan (34%).

A l’inverse, l’expert immobilier considère que les prix peuvent grimper de plus de 1,5% dans certaines agglomérations avec des niveaux de probabilités assez élevés, les hausses significatives les plus probables se situant à Clermont-Ferrand (76% de probabilité), Nancy (76% également) et Brest (75%).

0 commentaire

Annonces immobilières