1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : En 2019, plus d'une pension sur sept attribuée ou révisée a comporté au moins une erreur financière
Boursorama avec Newsgene22/05/2020 à 09:09

Retraite : En 2019, plus d'une pension sur sept attribuée ou révisée a comporté au moins une erreur financière

Sur les 835 000 pensions versées en 2019 par la branche vieillesse de la Sécurité sociale, 221 500 ont fait l'objet d'une modification de leur montant. Des approximations que déplore la Cour des comptes dans un rapport rendu public ce mardi 19 mai. Face à cette situation, les Sages conseillent de renforcer les dispositifs de contrôle. 

Au cours de l'année 2019, de trop nombreuses erreurs ont été relevées dans le versement des pensions. C'est ce que pointe du doigt un rapport de la Cour des comptes, ce mardi 19 mai, dans le cadre de la certification des comptes du régime général de Sécurité sociale.

Au total, sur les 835 000 pensions versées l'an dernier, le montant de 221 500 d'entre elles a été modifié rétroactivement et 211 500 révisions de service ont été effectuées, ce qui signifie une réévaluation du montant des futures prestations, explique Capital

Les deux tiers des erreurs au détriment des assurés

Ainsi, en 2019, une nouvelle pension attribuée sur sept comportait une erreur. « Ces erreurs auront une portée de 1,1 milliard d'euros sur toute la durée de versement des pensions de retraite », regrette la Cour des comptes. Cela concerne la branche vieillesse de la Sécurité sociale qui comprend la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), les quinze caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), quatre caisses générales de Sécurité sociale (CGSS) ainsi que les caisses déléguées pour la Sécurité sociale des travailleurs indépendants (CNDSSTI).

Ces erreurs sur le montant des pensions proviennent pour près de 60 % de données inexactes ou absentes dans la prise en compte de la carrière. Mais ces approximations sont aussi dues, selon la Cour des comptes, à l'absence d'automatisation de certaines étapes dans le calcul de la retraite ou encore au manque de contrôles informatiques. Les Sages préconisent donc de renforcer les dispositifs de contrôle, notamment pour les assurés car les deux tiers des erreurs sont à leur détriment.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    20 mai22:34

    Et bien "Les Sages préconisent donc de renforcer les dispositifs de contrôle, notamment pour les assurés car les deux tiers des erreurs sont à leur détriment."

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer