Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Quelle assurance pour les artisans ?

Boursorama avec Pratique.fr16/08/2016 à 13:00

Pour développer leur activité professionnelle en toute sécurité, les artisans bénéficient d'assurances spécifiques qui couvrent la responsabilité civile de l'artisan et protègent son entreprise. Voici quelques critères de sélection pour choisir l’assurance qui vous correspond le mieux.

Les artisans bénéficient d'assurances spéciales.

Une assurance pour protéger l'entreprise artisanale

En tant qu'artisan, vous devez assurer votre entreprise contre les sinistres qui auraient un impact sur votre activité. Pour trouver la meilleure offre, vous devez veiller à disposer des garanties suivantes :
  • Garantie dégât des eaux, suite à une fuite d'eau, à un débordement de gouttière ou à une rupture de canalisation ;
  • Garantie incendie, pour vous prémunir des dégâts sur vos locaux, votre matériel ou vos marchandises. Cette garantie peut également couvrir la foudre, la fumée ou les explosions ;
  • Garantie dommages électriques qui empêcheraient vos équipements de fonctionner ;
  • Garantie vol et vandalisme, pour vous assurer dans vos locaux et sur vos chantiers contre les effractions et les tentatives de vol.
Les artisans ont également intérêt à souscrire une assurance perte d'exploitation. Cette précaution leur garantit d'être indemnisés pendant les périodes où leur activité est arrêtée par un sinistre par exemple.

Une assurance contre les dommages causés

L'assurance responsabilité civile entreprise vous assure contre les dommages causés à un tiers. Elle doit impérativement être adaptée aux spécificités de chaque activité artisanale, pour inclure les locaux, les équipements professionnels, les objets fabriqués, les installations réalisées, etc.
La plupart des contrats d'assurance multirisque professionnelle incluent cette responsabilité civile entreprise, mais vous pouvez souscrire un contrat séparé pour couvrir certains points spécifiques de votre activité :
  • la responsabilité civile décennale, obligatoire pour le bâtiment et les travaux publics ;
  • la responsabilité civile produits, si vous concevez ou fabriquez des objets et produits ;
  • la responsabilité civile après installation ou livraison ;
  • la responsabilité civile atteinte à l'environnement, lorsque votre activité vous amène à manipuler des produits dangereux ou polluants.
Vous devez également assurer les dommages pouvant être causés par les véhicules utilisés dans le cadre de votre activité artisanale. Normalement, votre assurance auto professionnelle couvre la responsabilité civile automobile.

Trucs & Astuces

Si vos activités vous conduisent à exercer dans plusieurs domaines, vérifiez que vos contrats d'assurance professionnelle vous couvrent pour chacun des métiers exercés. Les garanties souscrites pour votre activité de plomberie ne s'appliquent peut-être pas si vous réalisez une installation électrique. Il est donc indispensable de consulter la liste des activités couvertes.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.