Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Pourquoi vous devriez faire un budget avant d'investir
information fournie par Café de la Bourse19/06/2020 à 10:00

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Vous arrivez à mettre des sous de côté de temps à autre et avez établi un nouveau record d'épargne pendant le confinement ? Vous voudriez désormais investir cet argent qui dort sur votre compte courant ? C'est bien ! Mais vous pourriez faire davantage. Découvrez dans cet article 3 raisons pour lesquelles vous avez tout intérêt à faire un budget avant d'investir.

Faire un budget pour garder le contrôle...

Réaliser un budget, c'est donner à chaque sou dépensé une fonction bien définie. En effet, pour construire votre budget, vous déterminerez combien affecter à chaque poste de dépense : logement, électricité, abonnement multimédias, assurance, transport, impôts (ces dépenses fixes doivent représenter environ 45 % du revenu) mais aussi bien sûr alimentation, habillement, santé (ces dépenses variables doivent représenter 30 % du revenu environ), sans oublier 10 % pour les loisirs et les petits cadeaux pour se faire plaisir. Il restera donc 15 % de vos revenus mensuels à consacrer à l'épargne.

En affectant ainsi vos dépenses à des objectifs précis, avec une certaine limite à ne pas dépasser, vous saurez très précisément à quoi sert chaque euro dépensé et pourrez ainsi garder le contrôle sur vos sorties d'argent et votre budget en général. Cette façon de faire vous permettra non seulement de ne pas afficher de découvert et de vous autoriser des petits plaisirs sans culpabiliser (puisque vous resterez dans les limites que vous vous êtes fixées) mais aussi de pouvoir mettre des sous de côté régulièrement et dans la durée.

...et arriver à épargner / investir...

En consacrant 15 % de vos revenus à l'épargne, vous serez en mesure de mettre de côté plus d'un mois de salaire et demi par an, ce qui est loin d'être négligeable. Et surtout vous épargnez régulièrement, ce qui vous devrait vous amener par la suite à investir votre capital régulièrement, l'idéal pour profiter de la force des intérêts capitalisés.

En premier lieu, vous devrez vous constituer un fonds d'urgence ou épargne de précaution, représentant 3 à 6 mois de salaire et placé sur un placement à capital garanti dont les fonds sont immédiatement disponibles comme un livret bancaire par exemple. En second lieu, vous devrez investir votre argent sur les marchés financiers comme le marché actions par exemple au travers de fonds ou titres vifs détenus sur les supports en unités de compte de votre assurance-vie, ou bien via un PEA ou encore un compte-titres. Vous pourrez aussi investir sur le marché immobilier, en direct ou bien par le biais de SCPI par exemple. Tous ces placements vous procureront un rendement, variable, qui pourra même être négatif en cas de crise, notamment en ce qui concerne la Bourse.

Mais rappelons que sur le très long terme, les actions représentent la classe d'actifs la plus rémunératrice. En investissant sur le moyen-long terme, vous devriez donc bénéficier d'un rendement positif et voir votre capital augmenter, d'autant que vous continuerez votre effort d'épargne, faisant ainsi grossir votre pécule. Mais vous pourrez aussi compter sur le rendement de vos placements et sur la magie des intérêts capitalisés qui décuple vos gains. En effet, les intérêts de vos investissements, s'ils sont eux aussi investis, produisent eux aussi des intérêts et ainsi de suite.

...afin d'atteindre vos objectifs financiers.

L'épargne régulière et l'investissement de celle-ci est donc le meilleur moyen de valoriser un capital et de réaliser tous ses projets. L'épargne de précaution permettra en effet à l'investisseur de faire face à toutes ses dépenses imprévues tandis que ses investissements sur les marchés financiers et immobiliers permettront de financer ses différents projets comme l'achat de la résidence principale et/ou secondaire, le financement des études des enfants, la constitution d'un complément de revenus en vue de la retraite, etc. Il pourra être judicieux de posséder autant d'investissements que de projets pour adapter le placement à l'horizon d'investissement. En tous les cas, vos placements doivent être en adéquation avec votre profil de risque.

0 commentaire

Annonces immobilières