Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Placements : ces avantages fiscaux qui pourraient être menacés en 2022
information fournie par Le Revenu11/09/2021 à 07:04

Les dispositifs FIP-FCPI et GFF nous semblent les plus menacés. (© DR)

Les dispositifs FIP-FCPI et GFF nous semblent les plus menacés. (© DR)

IR-PME, plan d'épargne retraite, forêt, Sofica... de nombreux dispositifs permettent de diminuer l'impôt grâce à ses placements. Certains d'entre eux pourraient être rabotés ou supprimés après les élections présidentielles dans un contexte d'explosion de la dette publique.

Pour orienter l’épargne des contribuables vers des secteurs jugés prioritaires, l’État accorde des avantages fiscaux ciblés.

Attention, le coup de pouce n’est jamais gratuit, il est toujours attribué en échange d’une dépense ou d’un investissement. La Cour des comptes a recensé plus de 470 niches fiscales en faveur des particuliers et des entreprises. L’organisme chargé de valider la régularité des comptes publics a pointé du doigt certains dispositifs dont l’efficacité n’est pas prouvée.

Si la plupart des réductions et crédits d'impôt ne semblent pas menacés à l'horizon de l'élection présidentielle, l’explosion de la dette publique pourrait inciter la majorité issue des prochaines élections législatives à en raboter certains. Le Revenu évalue le risque de changement, avantage fiscal par avantage fiscal, et vous donne son opinion sur l'intérêt de chacun d'eux en fonction de votre profil de contribuable.

Dispositif IR-PME

Réduction d’impôt maximale : 25 000 euros pour un couple

Intérêt de l’avantage fiscal : 8,5/10

Risque de suppression : faible

Investir au capital d’une PME vous permet de réduire considérablement votre facture fiscale. La loi de finances rectificative 2021 prévoit une prorogation du taux de réduction d’impôt majoré à 25% jusqu’en 2022 dans la limite de 50.000 euros pour une

1 commentaire

  • 11 septembre07:49

    Classe moyenne et retraités, préparez vous à être tondus.


Annonces immobilières