1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Piscine : le point sur les innovations vertueuses
Boursorama avec Pratique.fr03/06/2020 à 08:30

Depuis les années 80 qui ont marqué le début de la démocratisation des piscines en France, les professionnels du secteur n'ont eu de cesse de tendre vers des pratiques plus vertueuses du point de vue environnemental. Recyclage des matériaux de fabrication, diminution drastique de la consommation d'eau et d'énergie comptent parmi les innovations majeures du moment.

iStock-JohnnyGreig

Les efforts de la FPP

Les professionnels du secteur de la piscine réunis au sein de la FPP - Fédération des Professionnels de la Piscine et du spa - œuvrent depuis plusieurs années à présent pour tendre vers des pratiques résolument plus durables et vertueuses de l'environnement. Et les résultats de leurs travaux sont bien tangibles puisque le volume d'eau d'une piscine d'aujourd'hui est cinq fois moins important qu'il ne l'était il y a quarante ans. Différentes avancées techniques ont rendu possible ce bénéfice environnemental, que cela soit dans les toutes premières étapes de la conception et de la fabrication jusqu'à l'utilisation quotidienne. Les piscines d'aujourd'hui n'ont notamment plus besoin d'être vidées chaque année et des dispositifs performants de couverture permettent d'éviter une forte évaporation de l'eau.

Des innovations à chaque étape du cycle de vie

A ce volume d'eau drastiquement réduit s'ajoute une chute impressionnante de la consommation énergétique de l'intégralité du système de filtration. Il est en effet divisé par plus de six par rapport à ce qu'il était dans les années 80. Les pompes servant à filtrer l'eau sont dorénavant équipées d'un moteur d'à peine 200 watts pour les modèles les plus pointus quand celles des années 80 affichaient plus de 2 500 watts de puissance. Aussi, de nouvelles pièces filtrantes ont été intégrées pour optimiser le cycle et donc la consommation d'énergie.   Et ce n'est pas tout. Les propriétaires qui souhaitent chauffer l'eau de leur piscine peuvent s'appuyer sur de nouvelles technologies optimisant la consommation d'énergie : couverture automatique à lames chauffantes, pompes à chaleur hybrides et autre dispositif utilisant les énergies renouvelables comptent parmi les innovations de pointe du moment.   Idem pour l'éclairage, il est aujourd'hui 40 fois moins énergivore que dans les années 80. Et ce grâce aux nouvelles ampoules LED qui permettent de faire chuter la consommation d'électricité. A titre de comparaison, éclairer une piscine il y a quarante ans nécessitait deux ampoules de 300 watts tandis qu'à présent une seule ampoule de 15 watts suffit. Ainsi à l'arrivée, en faisant un bilan énergétique total d'une piscine, les résultats sont des plus impressionnants car la piscine de 2020 consomme 40 fois moins d'énergie que son homologue de 1980. De telles avancées témoignent d'un côté d'une volonté des professionnels du secteur de réduire considérablement l'impact environnemental de leurs produits et de l'autre de coller aux attentes des consommateurs. Des consommateurs qui disposent plus que jamais d'un choix large en solutions techniques leur permettant de maîtriser leur consommation d'énergie, d'eau et de produits nécessaires à l'élimination des bactéries. C'est le cas notamment avec les nouveaux dispositifs de traitement de l'eau par électrolyse, qui n'existaient pas dans les années 80, et qui limitent au maximum l'utilisation de chlore. La fin du cycle de vie d'une piscine a également fait l'objet d'un travail vertueux puisqu'une attention toute particulière est désormais portée sur la qualité et l'efficacité du recyclage des matériaux.Moins gourmande en énergie et en eau, plus économique pour les propriétaires, la piscine d'aujourd'hui a résolument de beaux jours devant elle. 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 44Blez
    03 juin09:40

    J'ai une piscine naturelle et l'évaporation de l'eau existe bien cela n'a rien à voir avec le fait de la chauffer ou pas. Pour éviter l'évaporation il faudrait interdire le soleil, le vent, les oiseaux qui viennent y boire.....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer