Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Peut-on cumuler pension de réversion et retraite ?
information fournie par Boursorama avec Newsgene 24/06/2024 à 16:09

La pension versée par l'Assurance retraite est révisée lors du départ à la retraite, car cette étape de vie implique une modification des ressources. (wir_sind_klein / Pixabay )

La pension versée par l'Assurance retraite est révisée lors du départ à la retraite, car cette étape de vie implique une modification des ressources. (wir_sind_klein / Pixabay )

Si vous touchez une pension de réversion de l'Assurance retraite, celle-ci sera révisée au moment de votre départ à la retraite, en fonction de vos nouvelles ressources. Celle versée par l'Agirc-Arrco ne peut être supprimée qu'en cas de remariage.

L'approche de la retraite suscite chez certains Français une multitude de questions d'ordre financier, tant il est facile de se perdre dans les méandres de l'administration. Une lectrice de Notre Temps , qui envisage de prendre sa retraite dans trois ans, a demandé à la rédaction si la pension de réversion qu'elle touche depuis le décès de son mari serait réduite ou supprimée. L'Assurance retraite et l'Agirc-Arrco lui ont répondu.

Ne pas dépasser un plafond de ressources

Tout d'abord, il convient de souligner que la situation ne sera pas la même pour la retraite de base, versée par l'Assurance retraite, et la complémentaire, versée par l'Agirc-Arrco. Dans le premier cas, la pension de réversion est révisée lors du départ à la retraite, car cette étape de vie implique une modification des ressources.

La réévaluation dépendra de l'ensemble des ressources, incluant les retraites personnelles, complémentaires, ainsi que les biens mobiliers et immobiliers. Un plafond annuel s'applique : en 2024, il est fixé à 24 232 € brut pour une personne seule et à 38 771,20 € brut pour un couple. Au-delà, la pension de réversion pourra être suspendue. Pour l'Agirc-Arrco en revanche, il n'y a pas de plafond de ressources à respecter. Le départ à la retraite n'a donc aucun impact sur le versement de la pension de réversion.

12 519,36 € par an

Les spécialistes ont également rappelé les conditions de versement de la pension de réversion, qui représente une part de la retraite que le conjoint décédé aurait dû percevoir. Pour tous les régimes, les conditions principales sont d'avoir été marié(e) au défunt et d'avoir plus de 55 ans. Vivre en concubinage avec quelqu'un d'autre n'a pas d'impact sur le versement de la pension de réversion. En cas de remariage, la pension de l'Assurance retraite ne sera pas affectée mais celle de l'Agirc-Arrco sera en revanche supprimée.

Le montant minimal de la pension de réversion est réévalué chaque année. Il atteint aujourd'hui 4 175,97 € par an, quand son maximum se situe à 12 519,36 € par an.

2 commentaires

  • 24 juin 16:32

    Pas sur, pas de réversion si remariage ou concubinage par exemple .


Signaler le commentaire

Fermer