Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Permis de conduire : les retrait de points vont exploser en 2023, prévoit le gouvernement
information fournie par Boursorama avec Newsgene14/10/2021 à 11:59

La pandémie de Covid-19 a fortement impacté le trafic routier en 2020 et 2021, et donc le nombre de contraventions. (illustration) (andibreit / Pixabay)

La pandémie de Covid-19 a fortement impacté le trafic routier en 2020 et 2021, et donc le nombre de contraventions. (illustration) (andibreit / Pixabay)

Après une baisse en 2020 et un réajustement en 2021, le nombre de lettres de retraits de points envoyées aux automobilistes français va de nouveau augmenter en 2022 et 2023 avec la reprise du trafic routier, selon les prévisions du gouvernement. De quoi mécontenter les associations de défense des conducteurs.

Les automobilistes en faute vont recevoir davantage de lettres de retraits de points sur leur permis de conduire en 2022. Le gouvernement prévoit d'envoyer 8,7 millions de ces courriers l'an prochain et même carrément 13 millions en 2023. Ces prévisions figurent dans un document budgétaire rattaché au projet de loi de finances pour 2022, rapporte Capital.

Reprise du trafic routier après le Covid-19

Ces prévisions en nette hausse ne sont pas du goût de la Ligue de défense des conducteurs. L'association a réagi par voie de communiqué. « Avec cette augmentation de 51 % des envois de lettres, nos gouvernants parient sur un juteux retour sur investissement, dénonce Nathalie Troussard, secrétaire générale de la Ligue. Car qui dit lettre de retrait de points dit contravention. »

L'objectif de 13 millions de lettres envoyées aux automobilistes fautifs était initialement prévu pour 2021, mais la crise du Covid-19 est passée par là. La hausse des prévisions quant à ces courriers est imputable à « la reprise du trafic », indique le document. En effet, la crise du Covid-19, les périodes de confinement et la hausse du télétravail avaient fait baisser le nombre de contraventions en 2020, et un effet similaire sera probablement observé en 2021.

La baisse du nombre de lettres de retraits de points a été significative en 2020. Les automobilistes ont reçu 7,5 millions de lettres l'an passé contre 8,6 millions en 2019. Pour cette année, les prévisions affichent des chiffres comparables à 2019 (8,06 millions de lettres), précise Capital« Avec le déploiement massif du télétravail, la prévision restera inférieure à celle enregistrée avant » la pandémie, souligne le document du gouvernement.
 

40 commentaires

  • 14 octobre22:14

    Pourquoi illustrer cet article avec un permis de conduire allemand ??


Annonces immobilières