Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les diagnostics immobiliers pourraient reprendre malgré le confinement
information fournie par Boursorama avec Newsgene16/04/2020 à 08:10

Les diagnostics immobiliers pourraient reprendre malgré le confinement

Les diagnostics immobiliers pourraient reprendre malgré le confinement

Les professionnels du diagnostic immobilier ont mis en place un protocole leur permettant de reprendre leur activité malgré les mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19. En respectant ces règles, les diagnostics pourront être réalisés dans les logements qui ne sont pas considérés comme à risque. Des transactions jusqu'ici bloquées devraient donc pouvoir être conclues.

Un guide de mesure sanitaires à respecter pour effectuer un diagnostic immobilier en pleine pandémie de coronavirus a été publié ce mardi 14 avril. Ce document fait suite à des échanges au sein de « la profession, en cohésion avec l'ensemble des acteurs de la filière du diagnostic immobilier » , indique un communiqué de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim).

Tous les professionnels du secteur consultés

L'impossibilité de réaliser les diagnostics nécessaires à la vente d'un logement est en partie responsable du coup d'arrêt donné aux transaction immobilières, explique BFM Immo . La création d'un protocole à suivre pourrait permettre de conclure des ventes actuellement bloquées et ainsi contribuer à relancer le secteur.

Les professionnels de toutes les spécialités concernées par l'établissement d'un diagnostic ont été consultés. Parmi eux, on trouve les experts de la performance énergétique, du gaz, du plomb, de l'amiante, des termites, de la loi Carrez ou encore de l'électricité.

Respecter les gestes barrières

Les échanges entre spécialistes ont porté sur « les process stricts à mettre en œuvre afin de re-modéliser nos activités par type de diagnostics, de clientèle, de zones géographiques et de modalités d'intervention, actuellement et dès le retour des commandes, précise la Fnaim. (…) Nos entreprises étudient la mise en place de ces protocoles sûrs et sécuritaires respectant les gestes barrières que nous soumettrons aux pouvoirs publics » .

Certaines entreprises ont déjà communiqué sur les mesures qu'elles mettront en place pour pouvoir reprendre leur activité. C'est le cas d'EX'IM France, actif dans le secteur du diagnostic immobilier et du repérage d'amiante. La société impose des déplacements à une seule personne par voiture et en une seule journée afin de ne pas avoir à dormir à l'hôtel. Le déjeuner du technicien doit aussi être préparé à l'avance.

« Dans un premier temps, seules les prestations dans les locaux vides et en milieu extérieur seront réalisées, annonce Yannick Ainouche, PDG d'EX'IM France. […] Il a été acté avec l'ensemble de la filière que les interventions en milieu occupé devront être reportées car trop à risque » . Afin de déterminer le degré de risque que présente chaque opération de diagnostic, l'entreprise a prévu « des check-lists à l'attention [de] nos client particulier ou professionnel afin de vérifier la faisabilité de réaliser la prestation » .

6 commentaires

  • 14 avril20:24

    On va pleurer Quand on sait que tt le monde est pris par les roubignoles car un prêt immo en cours Rbt sur 25 ans et les ruines sont à toi


Annonces immobilières