Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le toxi-score, le nouveau label qui signalera les produits ménagers les plus toxiques
information fournie par Le Figaro07/05/2021 à 19:11

La ministre de l'Écologie a annoncé ce vendredi le lancement d'un indicateur de toxicité pour les produits ménagers. Il signalera leurs risques pour l'homme et l'environnement.

La famille des labels s'agrandit. Après le nutri-score et le score-carbone, voici le toxi-score. Annoncé ce vendredi 7 mai sur Franceinfo par la ministre de la Transition écologique et solidaire Barbara Pompili, il aura pour objectif de signaler la nocivité des produits ménagers. Les premiers pourraient être étiquetés dès 2022.

Un guide des précautions d'usage

«Aujourd'hui, les étiquettes des produits ménagers sont très complexes. On ne sait pas très bien comment s'en servir. Cela concerne tous les produits ménagers. Il faut qu'on sache au premier coup d'œil s'il faut prendre des précautions d'utilisation, par exemple mettre des gants ou bien aérer la pièce», justifié la ministre Barbara Pompili.

C'est le troisième label du genre après le nutri-score qui classe les aliments de A à E en fonction de leurs vertus nutritionnelles, entré en vigueur en 2017, et le score-carbone, en discussions à l'Assemblée nationale dans le cadre de la loi climat. Comme pour son prédécesseur dans l'agroalimentaire l'affichage ne sera pas obligatoire, au moins dans un premier temps, d'après les informations communiquées par le ministère de l'Écologie. Il pourrait toutefois être rendu obligataire après les premiers retours terrain.

Cette annonce intervient dans le cadre de la publication ce même jour du quatrième plan national santé environnement (PNSE), un dispositif qui fixe tous les cinq ans les risques environnementaux et médicaux auxquels les Français sont exposés. Une enveloppe de 90 millions d'euros est allouée pour financer des recherches en ce sens.

Protéger la santé humaine et l'environnement

Le détail des données prises en compte pour l'élaboration du toxi-score n'est pas encore connu. Le nouvel indicateur sera élaboré au sein du Conseil National de la Consommation, un organisme dépendant du ministère de l'Économie. Les discussions associeront des représentants des professionnels des produits ménagers et des consommateurs. L'objectif est d'intégrer des informations aussi bien sur les risques sanitaires pour l'utilisateur que les risques pour l'environnement liés à l'utilisation de ces produits.

Pour la partie plus technique, des experts indépendants et différentes agences d'État seront appelées à la rescousse tels que l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire et environnementale), l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) et Santé publique France.

0 commentaire

Annonces immobilières