Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Quebec a investi plus de 1,2 milliard € en Europe en 2020
information fournie par Primaliance17/01/2022 à 08:00

Ivanhoé Cambridge gère plus de 60,4 milliards de dollars canadiens (environ 40 milliards €) en immobilier au 31 décembre 2020. L’exposition du portefeuille de cet investisseur institutionnel de renom se répartit sur cinq continents (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Asie, Océanie). Par l’intermédiaire de filiales et de partenariats, ce sont environ 1100 immeubles qui sont détenus dans les secteurs résidentiels, de bureaux, de centres commerciaux, ainsi que dans la logistique et l’usage industriel. La maison mère d’Ivanhoé Cambridge, la Caisse de dépôt et placement du Quebec, est un des premiers fonds institutionnels mondiaux avec environ 365 milliards de dollars canadiens sous gestion sur l’ensemble des classes d’actifs.

L’Europe est définitivement un des terrains de chasse privilégiés par le gérant Ivanhoé Cambridge qui assure une forte présence immobilière à Londres et à Berlin, majoritairement sur des actifs résidentiels. Dans son rapport d’activité 2020, le gérant précise avoir réalisé 70 transactions au niveau mondial au cours de l’année écoulée pour un montant global de 8,7 milliards de dollars canadiens. La quote-part de l’Europe dans ce montant est significative puisqu’elle s’élève à plus de 1,2 milliard € sur une dizaine de transactions. Cela représente environ 20% des investissements globaux du groupe en 2020, dont plus de la moitié ont été effectués en France.

Sur le front européen, Ivanhoé Cambridge a mis l’accent sur la logistique avec environ 500 millions € investis sur ce secteur en France (ce qui représente 16% d’un marché de 3 milliards € en 2020 !), une bonne partie de ce montant correspondant à l’acquisition du portefeuille logistique Hub&Flow de plus de 400.000 m2 début 2020.

En plein confinement du printemps 2020, Ivanhoé Cambridge avait également pu acquérir en « off-market » un ensemble mixte de 4000 m2 à restructurer à Paris (boulevard Voltaire dans le 11ème arrondissement, aux portes du quartier du Marais), composé d’un immeuble résidentiel, d’un ancien espace industriel et d’une rue intérieure privée. Une autre opération emblématique a pu être bouclée l’année dernière sur le marché français par le gérant canadien : le partenariat avec le spécialiste international des résidences gérées Greystar, d’une capacité d’investissement de 1 milliard € sur des résidences étudiantes en région parisienne. Enfin, Ivanhoé Cambridge a finalisé en 2020 l’acquisition en VEFA du campus de bureaux « Joya » à Val-de-Fontenay, un projet de 50.000 m2 qui sera livré en 2022.

Concernant l’activité 2020 du groupe immobilier international, Nathalie Palladicheff, présidente et cheffe de la direction, résume : « Nous avons d’abord poursuivi la diversification de notre portefeuille dans des marchés résilients tels que la logistique, les immeubles à usage mixte et les bureaux de nouvelle génération. Nous avons aussi ciblé les opportunités d’investissement axées sur les besoins des utilisateurs ».

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

0 commentaire

Annonces immobilières