Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'assurance vie vous permet aussi de préparer votre retraite !
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr27/10/2018 à 08:30

Avec près de 15 millions de souscripteurs, l'assurance vie est de loin le placement préféré des Français. Il faut dire que ce produit d'épargne souple, attractif et rémunérateur est un outil idéal pour préparer sa retraite. Explications.

L'assurance vie vous permet aussi de préparer votre retraite ! / iStock.com - KatarzynaBialasiewicz

L'assurance vie vous permet aussi de préparer votre retraite ! / iStock.com - KatarzynaBialasiewicz

Préparer sa retraite grâce à l'assurance vie, une excellente idée !

Alors que l'incertitude règne quant aux futurs niveaux des pensions de retraite du régime général, opter pour la mise en place d'un contrat d'assurance vie pour compléter ses revenus une fois passée la vie professionnelle est une excellente idée. Excellente car il s'agit d'un placement souple, rentable et attractif. Souple, car la sortie du contrat peut se faire via le versement de rentes viagères mensuelles ou trimestrielles selon les besoins, appelés « rachats » par les assureurs, des rachats qui peuvent être épisodiques ou programmés. Dans ce dernier cas, les versements sont effectués directement sur le compte bancaire du souscripteur. Une autre possibilité existe en retirant en une seule fois l'intégralité du capital constitué. Rentable, car le capital bénéficie d'intérêts plutôt élevés, entre 2 % et 5 % voire 10 % de rentabilité brute annuelle selon les types de contrats. Attractif, car la fiscalité est incitative, surtout lors du départ en retraite. Passée une durée de détention de huit années, un abattement annuel de 4 600€ est pratiqué et seuls des prélèvements sociaux de l'ordre de 17,2 % s'appliquent. Un produit d'épargne fait sur-mesure pour la retraite puisque les retraits effectués avant une première période de quatre années sont assez sévèrement taxés, à hauteur de 35 %.

Lire aussi : L'assurance vie , comment ça marche ? [guide complet]

Des contrats qui s'adaptent au profil du souscripteur

C'est l'un des gros points forts de l'assurance vie : offrir plusieurs types de contrats, qui s'adaptent au profil du souscripteur, à sa propension à accepter ou non une dose de risque plus ou moins élevée avec en contrepartie la possibilité d'engranger davantage de revenus. Les contrats d'assurance vie proposés par les acteurs du marché sont soit : des fonds en euros : le capital est entièrement garanti et les sommes placées par le souscripteur sont investies dans des obligations ou des produits financiers peu sensibles aux oscillations des marchés boursiers des fonds en unités de compte. Ce produit est plus risqué mais peut en revanche s'avérer plus rentable. Le capital n'est pas garanti est les versements sont placés sur les marchés boursiers Les fonds en euros rapportent entre 2 % et 4 % de rentabilité tandis que les fonds en unités de compte peuvent faire grimper le capital de l'ordre de 10 % par an. Une autre possibilité existe : ventiler le capital sur des fonds en euros et des fonds en unités de compte. Une bonne manière pour le souscripteur de jouer sur les deux tableaux. On parle dans ce cas de contrat multi-support. Nombre d'acteurs du marché de l'assurance vie conseillent à leurs clients d'augmenter la part investie sur les fonds en euros à partir de 55 ans, soit à quelques années du départ à la retraite. Cela permet de le sécuriser. A l'inverse, en début de contrat, idéalement aux alentours de 30/35 ans, une bonne approche consiste à miser plutôt sur des fonds en actions, afin de maximiser les chances de faire fructifier son capital sur le long terme.

5 commentaires

  • 27 octobre18:45

    Effectivement CSG, CRDS tous les ans sur le rendement et rebelotte à la sortie sauf à faire des rachats tous les ans..... N'oublions pas la fiscalité attractive de la France !!!.


Annonces immobilières