Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

«Investir en Bourse et acheter une résidence secondaire» Nos conseils à Anne et Olivier
Le Revenu07/02/2021 à 07:47

Nos conseils aux abonnés du Revenu. (© Agefotostock)

Nos conseils aux abonnés du Revenu. (© Agefotostock)

Nous conseillons à Anne et Olivier de réduire le poids des actifs sécurisés mal rémunérés et d'oser la Bourse dans la limite de 40% de leurs placements financiers.

Ils préfèrent les centres paroissiaux aux centres commerciaux. Catholiques pratiquants, Olivier et Anne assument volontiers leur côté «old school».

Leurs trois enfants vont au «patronage» et chaque dimanche midi, hors période de confinement, la famille se retrouve chez les parents d'Anne pour le traditionnel gigot flageolets. Un quotidien traditionnel qui leur convient bien.

Le sport occupe aussi une place importante dans leur vie. Les garçons font du rugby, les filles du badminton et du tennis. Pendant les vacances, quand les enfants ne sont pas à leur camp de louveteaux ou de jeannettes, ils pratiquent, tous ensemble, selon les saisons, le vélo ou le ski.

Le couple est très engagé dans les instances du scoutisme français. Anne travaille à la comptabilité d'une congrégation religieuse. Son mari est directeur informatique dans une association d'aide aux personnes en situation de grande précarité. Leurs salaires sont dans la moyenne des couples de cadres de leur âge. Leur patrimoine, en revanche, les classe clairement dans la franche aisée de la population.

Ils en ont bien conscience et remercient leurs parents pour leur générosité. Le couple a profité de plusieurs donations (dons manuels, et donation-partage, pour les spécialistes). Ce qui leur permet aujourd'hui de vivre confortablement à l'abri de la crise économique qui frappe de nombreux Français.

En charge des finances

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer