Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Impôts : quatre astuces pour diminuer les droits de succession
information fournie par Le Revenu24/09/2020 à 06:31

Des outils légaux permettent de baisser fortement les droits de succession. (© Adobestock)

Des outils légaux permettent de baisser fortement les droits de succession. (© Adobestock)

Les impôts qui seront payés par vos héritiers sur la succession peuvent atteindre des niveaux élevés en cas de patrimoine important. Il existe des solutions pour réduire fortement la ponction du fisc à condition de s'y prendre très en amont.

Durcis en 2012 par François Hollande, les impôts payés au moment d'un décès peuvent vite atteindre des niveaux élevés, surtout lorsqu'on sort des successions classiques parents/enfants.

En ligne direct, la taxation, hors abattements, atteint 20% dès 15.932 euros. Sans liens familiaux (ou très éloignés), elle est de 60% dès le premier euro.

Des solutions existent pour réduire la facture réglée par vos héritiers après votre départ. À condition d'anticiper.

En voici quatre que tout un chacun peut mettre en œuvre en étant un peu prévoyant.

Donner pour anticiper une succession

L'astuce la plus connue pour diminuer les futurs droits de succession consiste à donner de son vivant.

Commencer à transmettre son patrimoine très en amont permet de profiter au maximum du principal outil de réduction de l'impôt sur l'héritage : l'abattement de 100.000 euros.

Tous les 15 ans, vous pouvez donner 100.000 euros en franchise totale d'impôts à vos enfants. L'abattement est valable pour chaque parent et chaque enfant, soit 400.000 euros pour un couple avec deux enfants. Bien sûr, en cas de décès avant les 15 ans nécessaires à son rechargement, l'abattement ne s'appliquera pas lors de la succession.

Cette aubaine fiscale n'est valable que pour une transmission parents/enfants. Elle est limitée à 31.865 euros pour une donation aux petits-enfants (5.310 euros pour

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Annonces immobilières