Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Impôts : pourquoi mon salaire net baisse
information fournie par Moneyvox05/10/2021 à 18:40

Quel est le lien entre prélèvement à la source et votre salaire net indiqué sur votre fiche de paie ? ( Crédits: © morganimation - stock.adobe.com)

Quel est le lien entre prélèvement à la source et votre salaire net indiqué sur votre fiche de paie ? ( Crédits: © morganimation - stock.adobe.com)

En septembre, de nombreux contribuables ont eu la désagréable surprise de constater que leur salaire net après impôt avait baissé. Le fautif ? Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

Par MoneyVox

Les dernières semaines ont été chargés pour les contribuables :  prélèvement du solde de l 'impôt sur le revenu , avis de taxe foncière, avis de taxe d'habitation et donc de redevance TV… c'est désormais au prélèvement à la source de venir jouer les trouble-fêtes. En effet, son taux a été relevé pour certains ménages, avec pour conséquence une diminution de leur salaire net payé par leur employeur. Pourquoi une telle situation et comment l'éviter ? Les éclaircissements.

Le b.a.-ba du prélèvement à la source

Le prélèvement à la source est un dispositif relativement récent, puisqu'il est entré en vigueur le 1e janvier 2019. Il est donc tout à fait normal de ne pas en avoir encore saisi toutes les subtilités, en particulier pour les jeunes qui entrent dans la vie active. Le principe ? Chaque mois, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) ponctionne directement une partie du salaire, avant qu'il ne soit versé à l'employé.

Sur les bulletins de paie, plusieurs lignes importantes figurent : le net à payer avant impôt sur le revenu, qui sert par exemple de base de calcul du taux d'endettement d'un crédit immobilier, le montant de l'impôt sur le revenu prélevé à la source, et, en dernier, le net payé. Cette dernière ligne correspond à la somme qui est créditée sur le compte en banque du salarié.

Pourquoi votre salaire a-t-il été modifié en septembre ?

Certains salariés ont eu une mauvaise surprise sur leur bulletin de paie de septembre : le montant du salaire net payé a été réduit. À l'inverse, d'autres contribuables ont vu ce montant augmenter. Pourtant, quelle que soit la situation rencontrée, aucune modification n'a été demandée par l'employé. En réalité, ce changement est automatique. Il est effectué par l'administration fiscale elle-même.

Sur la base de la déclaration des revenus 2020, effectuée au cours du printemps 2021, la DGFiP recalcule le taux du prélèvement à la source correspondant. Cette actualisation a lieu chaque année au mois de septembre. Si les revenus perçus en 2020 par le foyer fiscal ont augmenté par rapport à 2019, le fisc augmente automatiquement le taux du prélèvement à la source. Dans le cas contraire, le taux est réduit pour s'adapter au nouveau niveau de ressources du ménage.

Comment ne pas être pris au dépourvu par les impôts ?

Vous souhaitez revenir sur la décision prise unilatéralement par la DGFiP ? Rien de plus simple ! Rendez-vous dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr, rubrique "espace particulier", puis "gérer mon prélèvement à la source", et enfin "actualiser suite à une hausse ou une baisse de revenus". Pour demander une baisse du taux prélevé, il faut fournir un estimatif des revenus à percevoir en 2021, et que cette nouvelle situation fasse diminuer le montant du prélèvement d'au moins 10 %. Une démarche à renouveler également en janvier 2022. Par ailleurs, il est possible de demander un taux individualisé lorsqu'il existe une grande différence de niveau de revenus entre les membres du même foyer fiscal.

Autre option : anticiper la situation pour les années à venir. Augmentation de salaire ou changement de travail, il est possible à tout moment d'en informer l'administration fiscale. En faisant cette démarche au plus tôt, le fisc peut alors appliquer le bon taux de prélèvement à la source en amont. Cela permet d'éviter notamment la douloureuse facture de régularisation du solde qui tombe chaque année à l'automne pour les foyers fiscaux qui n'ont pas assez payé via le prélèvement à la source.

6 commentaires

  • 10 octobre15:43

    mauvaise gestion financiere de la part du gvnt=tau bce bas=augmentation artificelle des prix immo=augmentation valeur locative=taxe fonciere qui explose et seul les pauvres auront acces a plein de services gratos et les maires de gauche feront le plein de voix


Annonces immobilières