Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts : 4 placements à avantages fiscaux menacés
Le Revenu15/05/2021 à 07:16

La fiscalité du capital pourrait être chamboulée par l'élection présidentielle. (© Adobestock)

La fiscalité du capital pourrait être chamboulée par l'élection présidentielle. (© Adobestock)

Assurance vie, location meublée, résidence principale, épargne réglementée : ces placements à fiscalité privilégiée sont dans le collimateur de tous les rapports sur les impôts. Conseil du Revenu : faites-en le plein, vite. Ils compteront peut-être parmi les victimes de l'élection présidentielle de 2022 et de la réforme fiscale qui suivra.

La fiscalité du capital au sens large (immobilier, assurance vie, Bourse, épargne réglementée) sera l'un des enjeux de l'élection présidentielle de 2022.

Les noms des candidats, a fortiori leur programme économique, ne sont pas encore connus. Mais bien placer son argent, c'est anticiper. Le Revenu a épluché tous les rapports sur les impôts publiés depuis l'élection d'Emmanuel Macron pour voir les orientations qui dominent. Et vous conseille sur les décisions à prendre, dès aujourd'hui, pour optimiser vos finances personnelles dans l'optique de l'échéance présidentielle. Dans le contexte actuel de possibles hausses d'impôts en 2022 pour financer la crise sanitaire, quatre placements à fiscalité privilégiée nous semblent menacés.

Épargne réglementée (Livret A, LDDS, LEP, Livret Jeune) : les plafonds de versements dans le collimateur

Abaisser les plafonds de versements des livrets d'épargne réglementée (Livret A, LDDS, LEP, Livret Jeune) n'est pas une idée nouvelle. C'était déjà, en 2018, l'une des propositions phares du Conseil des prélèvements obligatoires (Rapport «Les prélèvements obligatoires sur le capital des ménages»).

Compte tenu du stock d'épargne record accumulé sur les livrets défiscalisés depuis le début de la crise sanitaire, elle ne peut que revenir sur le devant de la scène. D'autant que l'impact de la fiscalisation des seuls intérêts du

Lire la suite sur LeRevenu.com

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nash2
    16 mai07:07

    Oui cela devient lassant...l aspect payant devrait être signalé avant de cliquer

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer