Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier : Les promoteurs immobiliers prévoient une flambée des prix du logement neuf
information fournie par Boursorama avec Newsgene22/09/2020 à 10:10

Immobilier : Les promoteurs immobiliers prévoient une flambée des prix du logement neuf

Immobilier : Les promoteurs immobiliers prévoient une flambée des prix du logement neuf

L'effondrement de l'offre de logements neufs est prévu dans les prochains mois et les promoteurs immobiliers craignent que les prix subissent une forte hausse. Les logements de quatre pièces et plus sont cependant épargnés par cette crise.

La crise du Covid-19 va provoquer l'augmentation des prix des logements neufs dans les prochains mois, selon les prévisions des professionnels du secteur, rapporte Capital . La raison de cette flambée des prix est due à l'offre qui va se raréfier, estime la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) qui a présenté un bilan du marché de la construction et de la vente de biens neufs. Le marché du neuf va se tendre et les prix vont mécaniquement augmenter.

Chute de 53,8 % des mises en vente au second trimestre

Au deuxième trimestre de cette année, les mises en vente de nouveaux logements ont chuté de 53,8 % par rapport à la même période, l'an passé. Alors que les chantiers ont majoritairement repris à la fin du confinement, entre mai et juillet 2020, les permis de construire ont baissé de 27,4 % par rapport à l'année précédente. Les mises en chantier ont reculé de 8,7 %.

Avec une offre en baisse, les prix des logements neufs vont augmenter, craignent les promoteurs. « Augmenter les prix, ce n'est pas notre objectif , affirme Alexandra François-Cuxac, la présidente de la FPI. Cela nous éloigne de nos acquéreurs. » Des biens élevés peuvent décourager les acheteurs qui vont se rabattre sur l'offre de logements anciens. La hausse des prix est déjà visible dans certaines agglomérations comme au Havre (+ 21,5 %), à Saint-Malo (+ 17,7 %), et plus modérément à Dijon (+ 8,5 %), Nantes (+ 8,2 %), Angers (+ 7 %), relaye Capital .

Les logements de quatre pièces épargnés par la hausse

L'augmentation du prix de vente moyen des appartements neufs est visible pour les petites et grandes surfaces. Seuls les logements de quatre pièces voient les prix stagner, que ce soit en Île-de-France ou en région. La plus forte hausse en région concerne les cinq pièces et plus. Elle atteint 9,38 % en région et 18,1 % en Île-de-France pour un bien vendu à près de 676 000 euros en moyenne. En région, ce sont les deux pièces qui sont touchés par les plus fortes hausses (+ 6,7 %) et les studios en Ile-de-France (+ 11,75 %).

11 commentaires

  • 22 septembre19:35

    Vite, vite, dépechez vous d'acheter avec que cela ne monte et la rareté.


Annonces immobilières