Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Immobilier : la demande de piscine s'envole, de nouvelles tendances vont apparaître en 2022
information fournie par Boursorama avec Newsgene26/10/2021 à 08:15

Les Français sont de plus en plus demandeurs de petits bassins d'une surface inférieure à 10 m². (illustration) (Pixabay / Free-Photos)

Les Français sont de plus en plus demandeurs de petits bassins d'une surface inférieure à 10 m². (illustration) (Pixabay / Free-Photos)

Les piscines ont la cote en ce moment en France, et particulièrement les petits bassins de moins de 10 m². Il s'agit de l'une des tendances à venir pour l'année 2022, tout comme les revêtements discrets ou encore les systèmes automatiques simplifiant l'entretien des piscines. Le secteur relève la tête après une année 2020 difficile.

Après avoir connu une baisse d'activité en 2020, les piscinistes retrouvent le sourire. Le secteur pourrait générer un chiffre d'affaires record en 2021. Le nombre de piscines vendues devrait connaître une augmentation de 30 % par rapport à 2020, avec un total de 250 000 nouvelles piscines installées dans les jardins, dont 91 000 bassins enterrés et 158 000 hors sol, rapporte Capital

« Baignade, convivialité et amusement »

« La crise du Covid-19 a accéléré une tendance de fond », a ainsi déclaré Jacques Braun, administrateur de la Fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP). « Le marché restera solide, car la piscine privée s'ancre dans les modes de vie des Français. » Une des tendances qui se dessine est celle des petits bassins, ceux de moins de 10 m².

« L'idée est de profiter d'un espace pour la baignade, la convivialité, l'amusement… même s'il n'est pas gigantesque », ajoute le responsable de la FPP. Une autre tendance est celle des revêtements en bois, discrets avec diverses nuances de gris. Les acheteurs privilégient également les systèmes automatisés afin de simplifier l'entretien de leur piscine.

Enfin, les pompes à chaleur de faible puissance et les couvertures de bassin ont aussi le vent en poupe. Ces installations permettent en effet de limiter les dépenses de chauffage. « Les tendances sont aux piscines plus petites, plus urbaines, et équipées avec davantage d'options que par le passé », résume ainsi Gilles Mouchiroud, vice-président de la FPP. 

0 commentaire

Annonces immobilières