1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Il est temps de prendre un coach pour votre épargne !
Boursorama Banque20/12/2018 à 12:30

Pour mieux épargner pourquoi ne pas passer par un coach ? ( Crédits: Absolutvision)

Sport, séduction, management : les coachs ont le vent en poupe dans une étendue toujours plus large de domaines. Quand il s'agit de leurs finances personnelles, les français auraient bien besoin d'un entraineur particulier pour les aider à prendre les bonnes décisions. Ça tombe bien, Boursorama Banque a trouvé la solution pour eux...

Dans l'une de ses dernières études(1), le Cercle de l'Épargne s'interroge sur ce qui guide les choix des français en matière de placements financiers. « Sur les sept premiers mois de l'année, les français ont plébiscité l'assurance-vie et le Livret A. Ces deux produits ont enregistré des collectes nettes positives qui se sont établies à 15,3 milliards d'euros pour la première et 9,99 milliards d'euros pour le second », indique le Cercle de l'Épargne.

Une épargne de précaution toujours très présente

Toujours selon les analyses du Cercle de l'Épargne, le Livret A reste un placement jugé intéressant par 30% des épargnants, mais « loin derrière l'immobilier et l'assurance-vie et même devancé par les actions, il convainc néanmoins près d'un Français sur quatre ». Ce qui peut paraitre paradoxal dans un contexte de regain d'inflation puisque son rendement réel est négatif (2). Mais en période d'incertitude, le Livret A séduit deux profils d'épargnants : « d'une part les jeunes et les ménages à faible revenu, ces derniers n'ayant pas accès aux autres produits et d'autre part les épargnants aisés qui voient dans ce placement un moyen de se constituer une épargne de précaution défiscalisée », précise le Cercle de l'Épargne.

L'assurance-vie est appréciée des ménages aisés

Souvent qualifié de « couteau suisse » de l'épargne du fait de souplesse d'utilisation et sa fiscalité attractive, l'assurance-vie constitue un placement populaire auprès de toutes les classes d'âge et les catégories socio-professionnelles. Toutefois, pour le Cercle de l'épargne, ce produit est davantage répandu auprès des personnes âgées et disposant de revenus élevés : « 61 % des 65 ans et plus et des sondés disposant de revenus mensuels supérieurs à 4.000 euros trouvent ce placement intéressant. 60% des professions libérales et des cadres supérieurs manifestent également leur soutien à ce produit. ».

Les actions pour les épargnants les mieux informés

Les placements en Bourse gagnent, eux, en notoriété. « 39% des Français considèrent en 2018, qu'il est actuellement intéressant de placer son épargne dans des actions. L'intérêt pour les actions gagne ainsi 10 points en deux ans », analyse le Cercle de l'Épargne. Le placement séduit à la fois les jeunes et les ménages aisés, en recherche d'un meilleur rendement. Ce sont toutefois les français les plus riches et les mieux informés qui vont vers les actions. « Mieux informés et mieux conseillés, ces ménages sont davantage en mesure de diversifier leur épargne et investir dans des placements jugés plus risqués. ». L'étude précise d'ailleurs que la propension à transférer son épargne vers des placements en actions est plus forte chez les épargnants détenant déjà des actions. « Ces derniers, sensibilisés à la baisse des produits de taux et disposant d'un niveau de revenu et de patrimoine plus élevé, sont en mesure de placer une part de leur épargne dans un investissement de long terme dans l'optique d'un meilleur rendement. ».

Mieux gérer ses différents placements grâce au coach épargne

Partant du constat qu'un patrimoine bien géré est équilibré entre l'épargne de précaution et des solutions plus dynamiques, Boursorama Banque a mis en place Wicount, un coach épargne qui vous permet de détecter toutes les situations où votre argent pourrait être épargné utilement au lieu de dormir sur votre compte-courant. Vous pouvez également programmer des transferts et faire basculer une épargne de précaution trop importante vers des supports plus rentables comme les unités de comptes d'un contrat d'assurance-vie (3) ou un PEA.

En tout cas, avec Boursorama Banque épargner n'a jamais été aussi simple.

Je découvre Wicount, le coach épargne de Boursorama Banque.

L'investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés financiers. L'assureur s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas.


(1)    Le Cercle de l'Épargne, « L'épargnant français, un prudent qui connait ses limites ? », 11 septembre 2018.
(2)    Le Cercle de l'Épargne, le Mensuel du Cercle de l'Epargne N°53, septembre 2018.   
(3)    Boursorama Vie, contrat groupe d'assurance vie à adhésion individuelle et facultative libellé en euros et/ou unité de compte, assuré par Generali vie.
Le document d'information clé du contrat contient les informations essentielles de ce contrat. Vous pouvez obtenir ce document auprès de votre courtier ou en vous rendant sur le site www.generali.fr
Boursorama est immatriculé auprès de l'Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance sous le n° 07 022 916 en tant que courtier en assurance.
 

0 commentaire

Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer