Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Grâce à de faux documents, un couple aurait escroqué la CAF de 70 000 euros en dix ans
information fournie par Boursorama avec Newsgene 10/07/2024 à 10:35

Un couple est soupçonné d'avoir escroqué la CAF de Gironde pendant dix ans. (illustration) (Capture Google Street View)

Un couple est soupçonné d'avoir escroqué la CAF de Gironde pendant dix ans. (illustration) (Capture Google Street View)

Un couple de Tunisiens a été interpellé en Gironde pour avoir indûment perçu des aides de la part de la Caisse d'allocations familiales (CAF) de Gironde pendant dix ans. Les suspects auraient utilisé de faux documents d'identité pour monter des dossiers auprès de l'organisme.

Un couple a été mis en examen pour « escroquerie », « faux et usage de faux » au préjudice de la Caisse d'allocations familiales (CAF) de Gironde. Originaires de Tunisie et résidant illégalement en France, cet homme de 60 ans et cette femme de 48 ans auraient perçu 68 000 euros de la part de l'organisme ces dix dernières années. Selon Sud-Ouest , ils auraient utilisé une technique bien rodée pour arnaquer la CAF.

Un logement social et des aides

Le couple aurait ainsi utilisé de faux documents d'identité italiens afin de percevoir des prestations sociales. Il aurait également bénéficié d'un logement social, d'aides pour les études de ses enfants et la création d'un restaurant, et de la prime d'activité.

Les fraudeurs ont été confondus grâce aux enquêteurs de l’Unité de traitement administratif et judiciaire de la Police aux frontières (PAF) avant d'être placés en garde à vue. En attendant leurs procès en septembre prochain, les Tunisiens sont assignés à résidence et la préfecture a émis une mesure d’obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Un « cas assez banal »

Malgré le montant important de la fraude, Valérie Houlière, directrice comptable et financière à la CAF de la Gironde, indique au Figaro qu'il s'agit d'un « cas assez banal » . « Au regard de la période, soit dix ans d’indus à rembourser, la somme finale de 67 000 euros n’est pas exceptionnelle » , selon elle.

La CAF a mis en place des dispositifs afin de lutter contre les fraudes aux aides. En 2023, 1,8 milliard d'euros ont été versés à 350 000 allocataires en Gironde : au total, 11 millions d’euros ont été détournés et 13 millions d’euros ont été indûment perçus.

7 commentaires

  • 10 juillet 13:00

    Le pire c'est qu'on nous dit que tout ça est banal, que ces techniques sont connues et que cette somme n'est pas exceptionnelle! Finalement, le système est construit pour que ce soit possible et pas très compliqué.


Signaler le commentaire

Fermer