1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

FIP et FCPI : quelle différence ?
Mingzi10/12/2019 à 09:50

FIP et FCPI : quelle différence ? (Crédit photo: Fotolia)

Les FIP  et FCPI permettent aux particuliers d'investir dans le développement de PME non cotées en bourse. S'ils fonctionnent selon le même principe, ils présentent cependant des différences majeures.

Le FCPI (fonds commun de placement dans l'innovation) et le FIP (fonds d'investissement de proximité) permettent aux épargnants d'investir dans des PME françaises ou européennes tout en bénéficiant d'avantages fiscaux. Ces deux FCPR (fonds commun de placement à risque) fonctionnent selon le même principe mais présentent cependant des différences majeures dans la constitution et la répartition des actifs.

Le FCPI pour investir dans des sociétés innovantes à fort potentiel de croissance

Les FCPI ont vocation à financer les PME des secteurs innovants. Ils doivent être constitués d'au moins 70% de parts de sociétés innovantes (pour les fonds constitués après le 1er janvier 2014). Celles-ci doivent pouvoir justifier de la création de produits, de procédés ou de techniques innovants et avoir réalisé au cours des trois derniers exercices, des dépenses de recherche au moins égales au tiers du chiffre d'affaires le plus élevé des trois dernières années. Cette appréciation est validée pour une période de trois ans par l'Agence Nationale pour la valorisation de la recherche. Les 30% (maximum) restants peuvent être librement investis par la société de gestion en fonction des objectifs d'investissement (en obligations, actions ...)

Pour être éligibles au FCPI, les sociétés innovantes doivent en plus présenter les caractéristiques suivantes :

  • avoir un effectif inférieur à 2 000 salariés
  • avoir leur siège social dans un État membre de l'Union européenne
  • être soumises à l'impôt sur les sociétés
  • ne pas être cotées en bourse

L'investissement dans de jeunes sociétés à fort potentiel de croissance est par nature très risqué. Mais si le succès est au rendez-vous, le gain peut être très élevé. 

Le FIP pour accompagner le développement des PME régionales

Les FIP ont vocation à financer le développement de PME françaises non cotées implantées en régions et qui soutiennent l'économie locale. Ainsi, le FIP doit être composé d'au moins 70% (pour les fonds constitués après le 1er janvier 2014) de parts de PME situées dans un périmètre géographique de 4 régions limitrophes. Il est impossible d'avoir plus de 50% d'actifs investis dans une seule et même région. Le fonds peut également choisir une zone géographique constituée d'un ou de plusieurs départements d'outre-mer ainsi que de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. 

Pour être éligibles au FIP, les sociétés doivent en plus présenter les caractéristiques suivantes :

  • avoir un effectif inférieur à 250 salariés
  • avoir un chiffre d'affaires inférieur à 50 millions d'euros
  • être soumises à l'impôt sur les sociétés
  • ne pas être cotées

Les FIP sont moins risqués que les FCPI car ils sont en général composés de sociétés plus mâtures. Néanmoins, en contrepartie, le potentiel de gain est lui aussi moins important. 

En savoir plus sur l'offre FIP/FCPI de Boursorama ICI

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer