Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il investir dans des chevaux, timbres, bitcoin, diamants, vignobles, forêts... ?
Le Revenu21/08/2020 à 08:08

Placements atypiques : séparez le bon grain de l'ivraie. (© DR)

Placements atypiques : séparez le bon grain de l'ivraie. (© DR)

Du fait de la crise économique, les offres en biens divers se multiplient, avec souvent des promesses de rendement irréalistes. Chevaux, bitcoin, timbres, vaches, terres rares, diamants : nos conseils pour éviter de tomber dans le piège de placements qui n'en sont parfois pas.

Aucun discours ne doit faire oublier qu'il n'existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Ce conseil a beau être martelé, il est souvent oublié au moment d'investir.

Or, pour un investissement atypique, il faut d'abord «vérifier que le placement est adapté à vos objectifs (durée, risques...) et à vos moyens financiers», comme le rappelle l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Ensuite, il est nécessaire de «s'informer sur l'interlocuteur (statut, localisation) et vérifier qu'il possède le numéro d'enregistrement AMF pour pouvoir commercialiser de tels placements». Enfin, il est impératif de «lire l'intégralité de la documentation, sans négliger les mentions imprimées en petits caractères».

L'AMF a en effet renforcé son contrôle sur les offres de biens divers. Désormais, tout intermédiaire proposant ce type de placement doit au préalable déposer un document d'information complet auprès de l'AMF. Sans attribution d'un numéro d'enregistrement, aucune communication ni aucun démarchage n'est possible.

Actuellement, seuls six intermédiaires en biens divers ont été agréés (cinq en vin, un en forêt). Et ce visa ne constitue en aucun cas une appréciation quant à l'opportunité de participer à une offre.

Crypto-actifs Trop de perdants

Les crypto-actifs, comme le bitcoin, l'ethereum et le ripple, sont des monnaies

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

NEXC -7.68%
NEXC -7.22%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer