Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Épargne : Avec le confinement, les Français auront gardé de côté près de 100 milliards d'euros fin 2020
Boursorama avec Newsgene14/08/2020 à 14:12

Épargne : Avec le confinement, les Français auront gardé de côté près de 100 milliards d'euros fin 2020

Les Français sont traditionnellement de grands adeptes de l'épargne, mais la crise liée au coronavirus les a encore davantage poussés à mettre de l'argent de côté. Une réelle décision de prendre ses précautions financières a succédé à l'impossibilité de consommer pendant le confinement. À la fin de l'année, 100 milliards d'euros n'auront pas été dépensés.

À cause du confinement et de la crise sanitaire liée au coronavirus, les Français ont massivement eu recours à l'épargne, depuis mi-mars. L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) estime à 75 milliards d'euros la somme qui n'a pas été dépensée depuis le début de l'épidémie de Covid-19 dans le pays. Fin 2020, ce ne sont pas moins de 100 milliards d'euros qui auront été mis de côté au lieu de servir à la consommation, évalue le directeur du Cercle de l'épargne Philippe Crevel.

Pas d'enthousiasme post-confinement

Le déconfinement n'a pas entraîné une hausse durable des achats et un rattrapage du manque à gagner pour les entreprises et les commerçants. Un rebond a été observé mais il a été de courte durée. Les résultats très décevants enregistrés par les magasins à l'occasion des soldes d'été en sont une preuve flagrante. Les Français n'ont cependant pas attendu ce contexte si particulier pour privilégier l'épargne.

Le taux d'épargne atteint aujourd'hui 20 % mais il s'élevait déjà à 13 % avant le bouleversement économique et social généré par le coronavirus. « On était déjà dans une tendance lourde, avec une stagnation de la consommation, de la prudence et donc le maintien d'un fort taux d'épargne, analyse Philippe Crevel. Alors quand on ajoute à cela un événement historique, ça pousse encore plus vers l'épargne ».

L'épargne dort à la banque

Les banques ont logiquement vu leurs clients approvisionner davantage leurs comptes courants. Une hausse de l'épargne du côté du Livret A a également été constatée, dont le faible taux d'intérêt n'a pas découragé les épargnants. Ces derniers lui ont presque deux fois plus fait confiance au premier semestre 2020 qu'à la même période, l'année précédente.

L'épargne dictée par le confinement est en train de se transformer en mise de côté choisie, remarque l'expert. Incertains de l'évolution de la situation économique et sociale au cours des prochains mois, les Français qui le peuvent prennent leurs précautions financières. Il est donc difficile de prévoir si une réelle reprise de la consommation sera au rendez-vous à la rentrée.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    15 août22:39

    les futurs moutons à tondre par nos Enarques de l'état :-)

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer