Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En 20 ans, les jeunes ont vu leur pouvoir d'achat immobilier fondre de 20 m²
Le Figaro22/01/2021 à 06:00

La surface qu'un jeune habitant une grande ville, peut s'offrir, s'est effondrée de 35% en deux décennies.

C'est un chiffre qui fait froid dans le dos: 20 m². C'est la surface que les jeunes français, vivant dans les grandes villes, ont perdue en pouvoir d'achat immobilier en 20 ans, selon une étude de Meilleurs Agents. L'équivalent de trois cuisines! L'envolée des prix de l'immobilier a plombé le projet immobilier de ménages ou les a obligés à le revoir à la baisse.

C'est ainsi qu'au début des années 2000, un jeune, touchant l'équivalent de 1660 euros par mois (revenu médian d'un célibataire âgé de 18 à 29 ans, en 2019, selon l'Insee), pouvait s'offrir plus de 50 m², en moyenne, dans la plupart des grandes métropoles (Toulouse, Lille, Montpellier, Bordeaux et Nantes). Aujourd'hui, il ne peut espérer s'acheter «qu»'un 31 m².

C'est à Bordeaux que la baisse est la plus brutale: -54% ou -31 m²! La faute, entre autres, à l'arrivée de la LGV qui a réduit la distance en train avec Paris et a fait flamber les prix de l'immobilier. En 20 ans, ils ont presque quadruplé, alors qu'en moyenne, ils ont «seulement» doublé dans les autres grandes villes françaises. Idem pour le voisin toulousain: avec le triplement des prix en deux décennies, a été quasiment divisé par deux (de 62 à 35 m²).

Conséquence: c'est désormais à Marseille que le pouvoir d'achat immobilier est le plus élevé pour les jeunes, avec 40 m². Suivent Montpellier (39 m²) ainsi que Lille et Strasbourg (37 m²). La préfecture du Bas-Rhin est d'ailleurs la ville où les futurs acquéreurs ont été les moins impactés. Ils n'ont perdu «que 4 m² en 20 ans, du fait d'une hausse plus modérée des prix (x1,4).

Et Paris, me direz-vous? La Ville Lumière affiche, sans surprise, le plus faible pouvoir d'achat immobilier: un riquiqui studio de 11 m²! En 2000, un jeune parisien pouvait espérer mieux qu'un 20 m². La raison, on la connaît: l'envolée des prix. L'évolution en deux décennies a de quoi faire réfléchir. Au début du millénaire, le m² se négociait 2753 euros en moyenne! Et Paris était déjà la ville la plus chère de France... Aujourd'hui, vous devez débourser plus de 10.400 euros par m².

Mais, avec la chute vertigineuse des taux de crédit - de 6% il y a 20 ans à 1,1% aujourd'hui -, le pouvoir d'achat des Français a repris du poil de la bête. «Depuis 10 ans, nous constatons un regain (+5 m² en moyenne) dans l'ensemble des métropoles françaises, excepté à Bordeaux et à Lyon. Les conditions d'emprunt ont réussi à compenser la hausse de prix en améliorant l'accès au logement», souligne Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer