Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Déclaration d'impôts 2021 : le Bitcoin et les cryptomonnaies sont imposables dans certains cas
information fournie par Boursorama avec Newsgene15/04/2021 à 11:30

Seules les ventes et les cessions réalisées avec des cryptomonnaies sont imposables, et soumises à la flat tax de 30 %. (illustration) (Pixabay / MichaelWuensch)

Seules les ventes et les cessions réalisées avec des cryptomonnaies sont imposables, et soumises à la flat tax de 30 %. (illustration) (Pixabay / MichaelWuensch)

Les contribuables possédant un portefeuille d'actifs numériques doivent être vigilants. Les gains réalisés durant l'année 2020 grâce aux cryptomonnaies comme le bitcoin ou l'Ether doivent figurer sur la déclaration d'impôts 2021, car ils sont soumis à la « flat tax » à hauteur de 30 %.

Le Bitcoin a connu une progression fulgurante dans l'économie et les finances ces dernières années. En un an, sa hausse a atteint 700 % et son cours a atteint le montant record de 60 000 dollars début avril. Les cryptomonnaies représentent ainsi un attrait nouveau pour les particuliers qui veulent investir notent Les Échos .

Seules les ventes et cessions sont taxées

Mais si vous possédez des actifs numériques, soyez vigilants : il vous faudra les déclarer à l'administration fiscale en même temps que vos revenus. La simple détention de cryptomonnaie ne déclenche pas le paiement de l'impôt. Si vous possédez un portefeuille d'actifs numériques et que celui-ci a augmenté sans qu'aucune vente ou cession n'ait été réalisée, alors il n'y a rien à déclarer.

Les simples échanges ne sont pas non plus à déclarer. Vous pouvez avoir échangé de l'Ether contre du Bitcoin sans avoir à le déclarer aux impôts. « Contrairement aux échanges contre des devises nationales, des biens ou des services, il n'y a pas de taxation sur les échanges entre cryptomonnaies » , précise Stéphanie Némarq-Attias, avocate en droit fiscal chez CMS Francis Lefebvre.

La plus-value est taxée

Les particuliers doivent cependant déclarer les ventes, cessions et achats réalisés avec des cryptomonnaies. C'est le gain imposable qui est taxé, soit la différence entre le prix d'achat d'un bitcoin et son prix de vente, expliquent Les Échos . Une exception cependant : dans le cas d'une cession inférieure à 305 € par foyer en un an, le contribuable ne doit rien.

C'est la « flat tax » ou prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui est appliqué aux revenus liés aux cryptomonnaies. Le calcul de ceux-ci est obtenu en enlevant les pertes des gains sur les actifs numériques. Le taux appliqué est de 30 % (12,8 % d'impôt et 17,2 % de prélèvements sociaux). Il s'applique aux particuliers, pour des opérations occasionnelles.

Valeurs associées

NEXC 0.00%

1 commentaire

  • 24 avril14:52

    Et calculer sa + value imposable ..bonjour ! il y aura des surprises pour certains


Annonces immobilières