1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus : le versement de la prime Macron de 1 000 euros aux salariés mobilisés sera simplifié
Boursorama avec Newsgene25/03/2020 à 14:26

Toutes les entreprises pourront si elles le souhaitent verser une prime défiscalisée aux salariés mobilisés pendant la crise sanitaire (illustration). (PIXABAY / MOERSCHY)

Bruno Le Maire a annoncé ce mardi 24 mars que le versement de la prime de 1 000 euros aux salariés mobilisés pendant l'épidémie ne sera soumis à « aucune condition ». Toutes les entreprises auront donc la possibilité de la verser.

En cette période de crise sanitaire, de nombreux employés continuent de travailler sur le terrain. Le personnel soignant bien sûr mais aussi les salariés des transports, de la grande distribution ou de l'agroalimentaire, par exemple. Ils pourront tous êtres récompensés de leurs efforts.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a en effet annoncé, ce mardi 24 mars sur France Info, une simplification du versement de la prime de 1 000 euros accordée aux salariés se rendant sur leur lieu de travail, rapporte Capital.

« Plus aucune condition » 

Cette prime, mise en place lors du mouvement des gilets jaunes pendant l'hiver 2018-2019, a été reconduite en 2020. Elle était conditionnée par la mise en place d'un dispositif d'intéressement avant le 30 juin 2020. Il n'en est plus question. « Nous levons l'obligation d'accord d'intéressement », a annoncé le ministre, indiquant plus loin qu'il n'y avait « plus aucune condition » pour le versement de cette prime défiscalisée.

Les grands groupes de distribution (Auchan, Carrefour, Leclerc, Lidl) avaient l'intention de verser cette prime pour leurs salariés qui sont présents dans les magasins ou qui gèrent les plateformes de course en ligne prises d'assaut par les consommateurs.

Toutefois, les syndicats et patronat appellent à la vigilance. « Il ne faudrait pas tomber dans un système où même si un salarié est malade, il doit travailler plus pour avoir une prime », met en garde Guy Laplatine, délégué central CFDT chez Auchan, cité par Le Figaro. De son côté, le Medef estime que la prime doit être versée par les entreprises volontaires. Pas question de forcer la main.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rollan26
    25 mars16:13

    Ceux qui n'ont pas besoin des 1000 euros peuvent partir dans leur résidence secondaire au Ferret ou sur l' Ile de Ré .

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer