Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment réduire sa consommation d'énergie ?

Boursorama avec Pratique.fr26/10/2017 à 15:52

Les Français dépensent près de 3 000€ par an dans leur facture d'énergie. Et l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité n'est pas la seule en cause. Avec le défi climatique qui s'impose à tous, voici quelques conseils pour préserver un peu la planète et réduire efficacement vos dépenses d'énergie.

Comment réduire sa consommation d'énergie ? / iStock.com - deepblue4you

Une consommation raisonnée des appareils électroménagers

Réfrigérateurs et congélateurs sont extrêmement gourmands en énergie. Vous pourrez faire de vraies économies en les entretenant au mieux. Un seul millimètre de givre dans votre frigo entraîne une surconsommation d'environ 10%. Pensez donc à le dégivrer régulièrement et à nettoyer la grille derrière, afin qu'il évacue correctement la chaleur. Pour cela, veillez également à décoller votre frigo du mur d'au moins 5 cm et si possible à l'éloigner au maximum de toute source de chaleur (four, plaques, radiateur). En effet, plus le frigo sera dans une pièce chaude, plus il devra fournir du froid et consommer de l'énergie.
Si vous devez acheter un nouveau réfrigérateur, choisissez un appareil basse consommation (catégorie A +++). Idem pour les ampoules de vos lampes. L'on trouve aujourd'hui des LED de bonne qualité à des prix abordables.
Tous les autres appareils de la maison consomment également inutilement. Pas besoin par exemple de laisser votre télévision ou votre ordinateur en veille toute la nuit.
Lave-vaisselle et lave-linge seront moins gourmands en mode éco ou en demi-charge, et pendant les heures creuses (jusqu'à 40% moins cher). Sachez également qu'un micro-onde est 10 fois moins énergivore qu'un four traditionnel.
Enfin, puisque l'eau aussi vient à manquer, préférez les douches aux bains.

Isoler sans climatiser

Le poste énergétique le plus important de la maison reste le chauffage en hiver. Evitez tout d'abord de surchauffer votre maison, 19° C est la température idéale recommandée par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).
Pour bien chauffer chez vous sans vous ruiner, il faut que votre logement soit bien isolé. Une bonne isolation peut vous faire économiser jusqu'à 30% sur votre facture. Si vous habitez une résidence ancienne, des aides financières de l'Etat vous aideront à réaliser vos travaux d'isolation. D'autres allègements fiscaux existent pour tout achat de technologie à énergie renouvelable comme les panneaux solaires par exemple.
Evitez également si possible de climatiser votre logement. Des solutions écologiques existent pour garder vos pièces au frais. Fermez les volets le plus souvent possible, posez des films et/ou des "casquettes" solaires sur les ouvertures les plus exposées et renforcez l'isolation extérieure.
Essayez d'employer la même démarche concernant votre linge et de le faire sécher "naturellement", à l'air libre si possible, plutôt qu'au sèche-linge.

Trucs et astuces

Le marché de l'électricité est ouvert à la concurrence depuis 2007. Pourquoi ne pas en profiter (si ce n'est déjà fait) pour comparer les prix des différents fournisseurs ? Vous pourriez réaliser des économies allant jusqu'à 15% par rapport au tarif règlementé par l'Etat.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.