1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie : quel avenir pour le fonds en euros ?
Le Revenu24/09/2019 à 07:31

Le fonds en euros reste le placement financier préféré des Français avec 66,6 milliards d'euros de cotisations versées fin juillet. (© Shutterstock)

Les taux négatifs ont un effet dévastateur sur les fonds en euros des contrats d'assurance vie. Rendement, accessibilité... Que va devenir le produit financier préféré des Français ?

Un mouton à cinq pattes !

Ce qualificatif convient à merveille au fonds en euros tant ses caractéristiques sont hors normes : garantie en capital, liquidité permanente et effet cliquet qui sécurise annuellement les intérêts. Mieux ! Il permet de profiter aujourd'hui de rendements boostés grâce à d'anciens investissements rémunérateurs.

En 2018, le taux moyen servi brut de prélèvement sociaux mais net de frais de gestion a été de 1,8% (plus de 2% pour les contrats Trophée d'Or du Revenu), soit 1 point de mieux que le rendement moyen de l'OAT 10 ans de l'État Français sur l'année 2018, et 2 points de plus que son rendement actuel (-0,2% le 20 septembre 2019).

Mais l'apparition de taux négatifs menace aujourd'hui le placement. Le Revenu fait le point.

Le rendement baisse avec la chute des taux

Pour le rendement 2019, le suspens ne porte que sur l'ampleur de la baisse. Car composés à plus de 80% d'obligations (deux tiers d'entreprises et un tier d'États), les fonds en euros des contrats d'assurance vie sont mécaniquement impactés par les taux bas, a fortiori s'ils sont négatifs.

Chaque année la compagnie d'assurance doit réinvestir autour de 15% de son portefeuille obligataire qui arrive à échéance. En supposant la transformation de titres de créance achetés il y a sept ans avec un coupon de 3% en titres proposant désormais un coupon

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer