1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie : le fonds en euros va-t-il devenir un placement risqué ?
Le Revenu15/12/2019 à 14:53

En cas de forte baisse des rendements, les frais sur certains contrats pourraient grignoter le capital. (© Adobestock)

Les taux d'intérêt négatifs observés sur de nombreuses obligations affectent les rendements des fonds en euros des contrats d'assurance vie et certaines compagnies modifient leur politique tarifaire. La garantie du capital, élément clé du succès du placement préféré des Français, va-t-elle être remise en cause ?

C'est un élément clé de l'assurance vie, plébiscité par tous les épargnants. Le fonds en euros de votre contrat offre une garantie en capital. Dit autrement, l'épargne qui y est déposée ne peut pas voir sa valorisation baisser. Mais cette affirmation est en réalité à prendre avec des pincettes.

Dès 2016, des compagnies d'assurances comme Generali et Spirica (filiale du Crédit Agricole Assurances) ont indiqué qu'elles modifiaient la garantie en capital de leurs fonds en euros pour notamment assouplir les contraintes réglementaires qui pèsent sur leur capacité à investir dans des actifs plus rémunérateurs.

L'idée est alors de garantir le capital versé hors frais de gestion du contrat. Jusqu'ici, les assureurs en faisaient «cadeau» dans leur garantie. Cette évolution ne concerne toutefois qu'une partie des nouveaux contrats souscrits.

Des frais plus élevés pour les fonds en euros

Certaines compagnies d'assurances proposant des contrats à adhésion collective ont même souhaité aller plus loin en modifiant la garantie portant sur des contrats déjà ouverts. C'est, par exemple, le cas depuis 2017 du contrat collectif Groupama Modulation (souscrit par l'association Anadav) qui via un avenant a fait évoluer le mode de prélèvement de ses frais annuels de gestion.

Jusqu'alors, les frais étaient prélevés sur la participation aux bénéfices du fonds en euros,

Lire la suite sur LeRevenu.com

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gouraudp
    15 décembre16:40

    C'est normal ils baissent le rendement du fonds en euros pour donner un bonus sur ce même fonds à ceux qui ont une partie en unité de compte. De plus pour une même somme les frais de gestion des unitèe de compte sont plus élévés et donc plus rémunérateur pour l'assureur et le courtier.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer