1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance : les clients semblent prêts à se tourner vers les GAFA et les startups
Boursorama avec Newsgene12/10/2018 à 09:27

(Pixabay / Aymanjed)

Les Millenials sont en grande majorité prêts à se tourner vers les GAFA et les entreprises de l'Assurtech pour souscrire un contrat d'assurance, selon un rapport du cabinet Bain & Company. Une aubaine pour les géants du web qui s'intéressent depuis longtemps à ce marché.

Une majorité des Français seraient prêts à s'assurer auprès de nouveaux venus dans le secteur comme les GAFA et les entreprises de la Tech. C'est l'un des enseignements du rapport 2018 réalisé par le cabinet Bain & Company sur les comportements et la loyauté des clients dans l'assurance, relayé par La Tribune.

Google, Facebook et Amazon, les assureurs de demain ?

52% des assurés français pourraient ainsi souscrire une assurance auprès d'un nouvel entrant, ne venant pas forcément du secteur de l'assurance. Ce chiffre explose même chez la génération des Millenials (le cabinet élargit cette tranche d'âge de 18 à 34 ans). 80% d'entre eux se disent prêts à étudier ce que Google, Amazon, Facebook, Apple ou encore les Assurtech (startups de l'assurance) pourraient leur proposer.

Le marché semble donc ouvert à ces nouveaux acteurs,  encore faut-il qu'ils comblent les attentes des Millenials. Ce qui ne semble pas gagné car aucun acteur de l'assurance ne répond aujourd'hui aux attentes de cette génération d'après l'étude. Que ce soit chez les assureurs traditionnels ou chez les nouveaux entrants, « seule une poignée d'acteurs satisfait aujourd'hui les éléments fondamentaux auxquels les assurés attachent le plus d'importance », considère Bain & Co dans son étude.

Digitaliser la relation client, mais pas trop...

Les acteurs de l'assurance doivent renforcer la relation client avec la digitalisation pour séduire les Millenials. « En France, en assurance vie, 28% des assurés ont recherché de l'information ou ont interagi avec leur assureur via leur smartphone ou tablette dans l'année écoulée. C'est le cas pour près d'un Millennial sur deux (45%) vs 17% des assurés de plus de 35 ans », selon Bain & Company.

Toutefois, les clients ne semblent pas prêts pour le « tout digital ». Il suffit de regarder les scores de recommandation. Lorsque les assurés sont en interaction 100% digitale dans un dossier de dommage, la note de recommandation est négative. Pour les demandes basiques, quand la relation est digitalisée, la note est toujours négative (-1) alors qu'elle est de +19 chez les assurés qui ont eu un chargé de clientèle par téléphone ou en face-à-face.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer