1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Amiante : le diagnostic est désormais obligatoire même pour de petits travaux
Boursorama avec Newsgene07/08/2019 à 12:51

Amiante : le diagnostic est désormais obligatoire même pour de petits travaux

Le Repérage amiante avant travaux (RAAT) est désormais obligatoire pour tous types de travaux, y compris un simple remplacement de plomberie. Une mesure destinée avant tout à assurer la sécurité des occupants. Les particuliers récalcitrants s'exposent à de lourdes sanctions.

Depuis le 19 juillet, les particuliers comme les professionnels ont l'obligation de réaliser un Repérage amiante avant travaux (RAAT) avant d'engager des travaux dans un logement, rapporte Le Figaro. Cette obligation s'applique même pour de petits travaux, comme un remplacement de plomberie ou un changement d'interrupteur. Seuls les bâtiments construits avant 1997 sont concernés.

Un matériau encore présent dans de nombreux logements

L'amiante, reconnu comme cancérogène, a été massivement utilisé dans le secteur de la construction et du bâtiment jusqu'à son interdiction en 1997. Aujourd'hui, ce matériau est toujours présent dans de nombreux logements. Les particuliers qui souhaiteraient réaliser eux-mêmes des travaux s'exposent donc à un risque important.

« Le gain en termes de prévention du risque amiante est très fort, a indiqué Julien Nidrecourt, directeur technique de l'entreprise de diagnostics immobiliers AC Environnement, au sujet de ce décret. Les gens ne se rendent pas compte qu'après des travaux, des poussières contenant des fibres d'amiante, invisibles à l'œil nu, se logent partout et restent dans l'air. »

Jusqu'à 18 000 euros d'amende

Le décret publié le 19 juillet impose la réalisation d'un diagnostic amiante avant travaux pour « toute opération comportant des risques d'exposition des travailleurs à l'amiante ». Il faudra donc faire appel à une entreprise de diagnostic agréée, qui se chargera de réaliser des prélèvements dans le logement. Les échantillons seront ensuite transmis à un laboratoire pour y être analysés, et confirmer la présence de ce matériau dangereux.

Il faut compter entre 200 et 2 000 euros pour un tel diagnostic, en fonction de l'étendue de la zone concernée par les travaux. Les particuliers récalcitrants s'exposent à une amende administrative de 9 000 euros et jusqu'à 9 000 euros d'amende pénale.

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    08 août23:52

    Allez, une contrainte de plus.A quand une obligation de remplir un doc pour aller aux toilettes ;) Que l'état fasse déjà les travaux obligatoires dans les bâtiments publics...........

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer