Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ce que vous devez savoir avant d'acheter une voiture sans permis
Le Particulier pour BoursoraMag04/05/2020 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

Ce que vous devez savoir avant d'acheter une voiture sans permis (Crédits photo : Shutterstock)

Ce que vous devez savoir avant d'acheter une voiture sans permis (Crédits photo : Shutterstock)

Autrefois surnommées « caisses à savon », les voitures sans permis arborent désormais des lignes plus racées et des équipements participant à leur confort. Leur prestige étant ainsi redoré, elles n'ont désormais plus rien à envier aux véhicules traditionnels. Alors pourquoi ne pas vous laissez tenter ? Profitez de ce confinement pour prendre le temps de vous informer. Voici les points essentiels à connaître avant de vous lancer.

Voitures sans permis : elles ont presque tout des grandes

Bien des raisons peuvent conduire à se tourner vers une voiture sans permis. Le précieux sésame a pu être retiré ou annulé. Le conducteur est trop jeune ou peu motivé pour s'inscrire dans une auto-école.

L'image des voitures sans permis a beaucoup changé au cours des années 2010. Selon les gammes et les options, on y trouve ainsi des vitres électriques, de la climatisation, des sièges réglables, une connexion Bluetooth, une caméra de recul... Ces voiturettes disposent d'un moteur d'une cylindrée maximale de 50 cm3 et ne peuvent dépasser 45 km/h. Largement suffisant pour circuler en ville, là où la vitesse moyenne des déplacements ne dépasse pas 30 km/h. Elles comptent deux places et, grâce à leur petit gabarit, se faufilent aisément dans la circulation urbaine.

Combien coûte une voiture sans permis ?

Les prix commencent relativement bas pour les modèles les plus basiques (8 999 euros pour la Microcar DUE6 Progress Initial ou la Miniauto Access). Ils grimpent vite dès que l'on sort de l'entrée de gamme ou que l'on y greffe des options. Prévoyez par exemple 15 698 euros pour une Ligier JS50L DCI hors options. Vous préférez un véhicule électrique ? Aixam propose ses eCoupé à partir de 17 999 euros.

Voiture « sans permis », mais avec permis AM exigé

Ce n'est pas parce que ces quadricycles à moteur sont dits « sans permis » que n'importe qui peut en prendre le volant. Première condition : il faut être âgé d'au moins 14 ans. Ensuite, un document attestant de votre aptitude à conduire est exigé si vous êtes né après le 31 décembre 1987. Plus précisément, vous devez être titulaire du permis AM (ayant remplacé le brevet de sécurité routière en 2013).

Pour l'obtenir, rien de compliqué. Il s'agit en effet d'une simple formation de 7 heures en auto-école, composée d'une partie théorique et de quelques heures de mise en pratique. Et il n'est même pas nécessaire de passer l'examen du code de la route.

Voiture sans permis : pensez à l'immatriculation et à l'assurance

Vous voilà propriétaire d'une voiturette. Pourtant, vous ne pouvez toujours pas sillonner les routes. Il faut auparavant que vous effectuiez des démarches administratives pour la faire immatriculer et obtenir sa carte grise. Ces formalités sont exactement les mêmes que pour un véhicule traditionnel, à réaliser en ligne sur ants.gouv.fr. Une plaque d'immatriculation est obligatoire à l'arrière, mais facultative à l'avant de la voiture sans permis.

La souscription d'une assurance est, elle aussi, requise avant de prendre le volant. Comptez en moyenne 600 euros par an. Cette somme peut sembler élevée, mais se justifie par le profil des conducteurs de ce type de véhicules (jeunes sans expérience, formation superficielle...). En outre, si vous avez été déjà condamné à une suspension ou à un retrait de permis de conduire, la prime d'assurance risque d'être encore plus onéreuse.

En dépit des quelques conditions requises pour conduire une voiture sans permis, ces véhicules restent très largement accessibles. Pratiques pour se glisser dans la circulation des villes et pour stationner, ils sont en revanche interdits sur certaines voies. Ainsi, pas question de vous engager sur une autoroute, une voie rapide, le périphérique parisien ou dans certains tunnels.

Les Risques en Bourse

Fermer