Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi le monero menace le bitcoin
Le Point16/01/2018 à 09:30

Mieux que le bitcoin ! Le monero réalise actuellement une belle percée sur le marché très concurrentiel des monnaies virtuelles. Son cours a ainsi été multiplié par six depuis trois mois. La valeur de cette crytomonnaie est passée de 71 euros l'unité le 2 novembre à plus de 454 euros le 9 janvier dernier. À l'heure où le bitcoin dévisse, il n'en fallait pas plus pour que les investisseurs se tournent vers cette nouvelle cryptodevise.

Cette monnaie virtuelle, créée en octobre 2014 par un certain Nicolas van Saberhagen ? un pseudonyme, assurent les spécialistes ?, a beau avoir perdu un tiers de sa valeur depuis son pic de la semaine dernière, elle est remontée autour de 345 euros le 15 janvier. Si sa volatilité demeure forte (il n'est pas rare qu'elle prenne ou perde de 15 à 20 % en une journée), son attractivité est de plus en plus grande. Surtout auprès des hackers. Les pirates informatiques raffolent du monero car cette monnaie virtuelle garantit mieux l'anonymat de ses utilisateurs que le bitcoin.

Lire aussi : Le jour où le bitcoin a flirté avec les 20 000 dollars

.

Incognito

Son protocole cryptographique, surnommé « ring signature », permet en effet de dissimuler l'identité de l'expéditeur des fonds émis dans cette cryptodevise. Et le dispositif de « stealth adresses » (qu'on pourrait traduire par « adresse...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer