Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nucléaire: Les Européens déplorent les dernières initiatives iraniennes
Reuters07/12/2020 à 10:33

NUCLÉAIRE: LES EUROPÉENS DÉPLORENT LES DERNIÈRES INITIATIVES IRANIENNES

NUCLÉAIRE: LES EUROPÉENS DÉPLORENT LES DERNIÈRES INITIATIVES IRANIENNES

PARIS (Reuters) - La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont exhorté lundi l'Iran à ne pas mettre en oeuvre de nouvelles mesures visant à accélérer ses activités nucléaires, afin de préserver un "espace pour la diplomatie".

Dans une déclaration commune diffusée par le Quai d'Orsay, les trois pays européens signataires de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 (JCPOA) déplorent ainsi "l'annonce par l'Iran de son intention d'installer trois nouvelles cascades de centrifugeuses avancées dans l'usine d'enrichissement de Natanz", qu'ils jugent "contraire au JCPOA et profondément préoccupante".

Ils expriment également leur "vive préoccupation" concernant la loi adoptée la semaine dernière par le Parlement iranien qui vise à intensifier l'enrichissement d'uranium et à s'affranchir un peu plus des dispositions de l'accord de Vienne.

"Si l'Iran souhaite sérieusement préserver un espace pour la diplomatie, il ne doit pas mettre en oeuvre ces mesures", ajoutent les puissances européennes, rappelant que le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, s'est déjà fait l'avocat de la "voie diplomatique" sur ce dossier.

(Henri-Pierre André, Jean-Stéphane Brosse)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • LastTrainForHome
    07 décembre12:07

    Sachant que la France a offert le gite à celui qui a instauré ce régime, et parait-il tout est parti de là. Maintenant nous autorisons sur notre sol la tenue de meetings de l'opposition Iranienne, alors que l'Allemagne l'interdit, quand nous arreterons de faire tout, et son contraire, en fonction des présidents, déjà ça ira mieux.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer